Que signifie : direction à détection de vitesse ?


Une plainte courante au sujet des systèmes de direction assistée dans les véhicules est que le système fournit tellement d’assistance à la direction à des vitesses plus élevées que le conducteur ne peut pas sentir la route, ce qui contribue à une sensation d’incontrôlabilité. Les systèmes de direction manuelle peuvent exiger trop d’efforts de la part des conducteurs dont les bras sont moins puissants lorsqu’ils exécutent des manoeuvres de stationnement et des manoeuvres à basse vitesse.

Que signifie : direction à détection de vitesse ?

La direction à détection de vitesse est un moyen de faire des compromis dans ces domaines et d’améliorer la maniabilité et les performances du véhicule à toutes les vitesses.

Le fonctionnement

La direction à détection de vitesse utilise les données fournies par divers capteurs et modules informatiques pour déterminer la puissance d’assistance qui doit être appliquée à la commande de direction.

La quantité d’assistance requise diminue à mesure que la vitesse du véhicule augmente et que le système réagit de façon appropriée. Cela permet au conducteur du véhicule de diriger avec aisance lors de manoeuvres lentes et à la vitesse de stationnement en offrant un maximum d’assistance à la direction, tout en offrant une meilleure sensation de la route à des vitesses plus élevées en réduisant la quantité d’assistance électrique fournie.

Les systèmes hydrauliques

Les systèmes de direction assistée hydraulique utilisent soit une pompe hydraulique entraînée par une courroie fixée au vilebrequin du moteur, soit un moteur électrique pour pressuriser le liquide hydraulique. Ce fluide sous pression est acheminé à l’appareil à gouverner par des tuyaux, où il aide le conducteur à faire tourner les roues avec moins d’effort.

La plupart des systèmes hydrauliques équipés d’une direction à détection de vitesse font varier la pression de sortie ou le volume de la pompe en utilisant des commandes électroniques pour relâcher et appliquer rapidement la pression dans le système lorsque la vitesse du véhicule augmente. Certains systèmes peuvent également utiliser une soupape variable qui limite le débit et la pression du fluide lorsque la vitesse du véhicule augmente.

Les systèmes électriques

Les systèmes de direction assistée électrique sont devenus plus courants. Les systèmes électriques utilisent un moteur électrique spécialement conçu pour aider l’appareil à gouverner à répondre aux sollicitations du conducteur par le volant.

Un module de commande fait varier le niveau d’assistance en limitant l’alimentation électrique du moteur ou en appliquant une tension accrue. Les systèmes de direction assistée électrique éliminent la pompe mécanique de direction assistée et les flexibles, ce qui peut rendre le système plus fiable.

Les problèmes connus

Les systèmes de direction à détection de vitesse sont généralement fiables, mais comme pour tout système mécanique, des pannes peuvent survenir. Une panne de module informatique ou un problème de câblage tel qu’un court-circuit ou une rupture de fil peut rendre la direction à détection de vitesse inopérante, tout comme une panne du capteur de vitesse du véhicule ou du capteur d’angle de direction.

Si un système de direction à capteur de vitesse a une panne de ce genre, ou si les ordinateurs du système lisent des données incohérentes lorsque le véhicule fonctionne, le système de détection de vitesse passe habituellement par défaut à l’assistance à pleine puissance à toutes les vitesses et avertit le conducteur du problème en allumant un voyant de défaillance sur le tableau de bord du véhicule. La défaillance de ce système n’entraînera pas la perte de contrôle de la direction.

Mis à jour le 16/12/2019