Acheter ou louer un véhicule en 2021 ?

Publié le 04/05/2021 par Lucie

Avoir un véhicule c’est important car il vous permet d’être mobile et de gagner en liberté. Pouvoir se déplacer c’est bien mais la grande question est : faut-il que je loue ou bien que j’achète mon véhicule ? Voyez les avantages et les inconvénients de chacune de ces méthodes et prenez la décision qui sera en cohérence avec votre manière de vivre !

Faut-il opter pour la location de voiture ?

Bien que l’achat d’un véhicule procure de nombreux avantages tels que le large choix de modèles neufs ou d’occasion disponibles ou bien la possibilité d’utiliser le véhicule à n’importe quel moment, il faut toutefois noter que cette solution engage l’acheteur à faire appel à un prêt bancaire ou à utiliser son apport personnel. De même, les frais d’entretien et la décote annuelle du véhicule sont à prévoir par l’acheteur.

Acheter ou louer un véhicule en 2021 ?

La location est une autre solution qui apporte, elle aussi, de nombreux avantages.

Quels sont les avantages à la location d’un véhicule ?

  • Pouvoir rester flexible en offrant la possibilité de changer régulièrement de modèle
  • Possibilité de changer de formule si les besoins sont moins importants (passer d’une formule longue durée à une formule courte durée)
  • Ne nécessite pas d’apport personnel ou de prêt bancaire
  • Les frais d’entretien sont inclus dans le coût de la location
  • Cette solution convient aux besoins ponctuels ou réguliers
  • La décote du véhicule ne vous impacte pas puisque vous n’êtes pas propriétaire du véhicule

Quelques points de vigilance doivent être cependant abordés. Le choix des modèles de véhicules peut être plus restreint en location. De même, en cas de dommages ou de dépassement du kilométrage autorisé vous pourriez engager des frais supplémentaires (d’où l’importance de bien connaître en amont vos besoins kilométriques). Le coût total du véhicule, en location avec option d’achat (LOA), peut revenir in fine plus cher que si vous aviez acheté le véhicule directement. Nous vous conseillons de prendre le temps de faire ces quelques calculs avant de signer un contrat de location.

Il existe un certain nombre de formules de location possibles. Vous avez des besoins ponctuels ? Vous pouvez louer un véhicule à la journée ou au week-end chez des loueurs de véhicules comme Europcar Atlantique, l’expert de la location voiture à Nantes par exemple.

Autre solution : le forfait. Rendez-vous chez Véhicule Idéal pour un abonnement de location de véhicule. Cette solution répond à des besoins ponctuels mais également à des besoins plus réguliers. Les formules sont variées et les tarifs sont dégressifs selon le nombre de jours de location.

Vous avez des besoins plus réguliers ? Pas de problème, les concessionnaires (Peugeot, Renault, etc.) ou les agences de location peuvent aussi vous proposer de la location longue durée (LLD). Attention, veuillez noter que souscrire à un contrat de LLD implique au locataire de renoncer à posséder le véhicule. En revanche, vous pouvez louer le véhicule sur des périodes allant de 1 à 5 ans. Le kilométrage doit être déterminé en amont avec le concessionnaire ou l’agence de location, cela permettra de déterminer le montant de vos mensualités.

D’autres éléments entrent en compte pour définir vos mensualités :

  • La durée de votre contrat
  • Le prix du véhicule
  • Le prix de la valeur résiduelle du véhicule à l’issue de la LLD
  • Les services ajoutés (entretien, assurance, assistance, etc.)

Enfin, vous avez pour projet d’acheter le véhicule loué une fois la période de location terminée ? C’est également possible, optez pour la location avec option d’achat (LOA).

Cette solution vous permet d’être locataire sur une période déterminée de 24 à 72 mois.

Comme la LLD, la LOA détermine vos mensualités par plusieurs moyens comme le coût du véhicule, la durée du contrat, les services ajoutés, le kilométrage demandé, etc. En revanche, à l’inverse de la LLD, la LOA a pour objectif de vous proposer, à la fin du contrat de location, l’achat du véhicule.

Pour réduire le montant à débourser pour acheter le véhicule ou bien pour réduire vos mensualités, vous avez la possibilité d’amener un apport.

Autre différence avec la LLD, la première mensualité en LOA est majorée (entretien de base, carte grise et 1er loyer par exemple) et un dépôt de garantie est demandé. Ce dépôt de garantie vous sera restitué si vous renoncez à l’option d’achat à la fin du contrat de location ou bien il sera déduit du montant de la valeur de rachat si vous décidez de racheter le véhicule.

En conclusion, il n’existe pas de solution préférable, ce qui permettra de vous décider sur l’achat ou la location ce sera votre usage et votre budget. Pour prendre votre décision posez-vous les questions suivantes :

  • Quel budget souhaitez-vous consacrer à votre véhicule ?
  • Avez-vous des besoins ponctuels ou réguliers ?
  • Souhaitez-vous conserver le même modèle de véhicule pendant une longue durée ?
  • Avez-vous envisagé de prendre à votre charge d’éventuels frais de réparation et d’entretien ?
  • Etc

Moins de mobilité en 2020 et 2021

A l’ère de la COVID où confinements et télétravail rythment nos vies depuis plus d’un an maintenant, la mobilité a été fortement impactée.

La population se déplace beaucoup moins qu’auparavant que ce soit aussi bien pour se rendre au travail que pour partir en week-end par exemple. Nous sommes alors en droit de nous demander si l’achat d’un véhicule est aujourd’hui toujours pertinent ou bien si la location ne pourrait pas être plus rentable in fine ?

Les usages ont changé en un an, 1 Français sur 2 déclare se déplacer moins qu’en 2019.

L’usage d’un véhicule motorisé est également davantage délaissé au profil de la mobilité douce (marche, bicyclette, trottinette). Ces modes de transport ont connu et connaissent toujours un développement croissant. Cela étant dû à la peur de prendre les transports en commun mais aussi au besoin de sortir en extérieur.

De plus, les dispositifs d’aides mis en place par le Gouvernement pour affirmer la transition écologique (microcrédit, bonus écologique et prime à la conversion) sont également à l’origine d’une évolution des comportements de la population. L’achat n’est plus la solution privilégiée, la location développe ses parts de marché et s’affirme grâce à ces dispositifs. Les anciens véhicules polluants laissent la place à des véhicules « propres » souvent loués plutôt qu’achetés.

Pour conclure, les usages des véhicules ont changé ce qui confirme notre interrogation précédente. La location est une solution favorable à ces évolutions. En effet, la LLD voit ses parts de marché augmenter depuis quelques années (26,9% en 2020 contre 24,6% en 2019) alors que les achats de véhicules, quant à eux, diminuent. La tendance semble donc être à la location grâce à la souplesse des offres proposées.

Louer ou acheter votre prochain véhicule c’est à vous de choisir mais vous disposez maintenant de toutes les informations dont vous avez besoin pour prendre la bonne décision !

Mis à jour le 26/05/2021