Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos
Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos

Accidents : avoir les bons reflexes

Les bons réflexes à suivre en cas d’accident

Vous êtes témoin d’un accident grave, voir impliqué ? Et les secours ne sont pas là ? A la fin de cet article vous saurez totalement comment prendre les bons réflexes dans ces cas. Votre premier réflexe est de protéger les personnes qui ont subis l’accident, les mettre à l’abri par exemple derrière la rambarde de sécurité. Sortez vos gilets de sécurité et enfilez les.

Sécurisez la zone impliquée

C’est à dire que vous devez vous garer 150m après l’accident.

Dans les voitures impliquées, coupez le contact, mettez le frein à main et allumez les feux de détresse. Si des personnes sont à bord, faites les descendre si elle le peuvent et mettez les dans un lieu sûr, si elle n’en sont pas capables, laissez les à l’intérieur du véhicule et parlez à la victime.

triangle-accident

Si vous n’êtes pas sur l’autoroute, il est nécessaire de placer les triangles 150m avant le lieu de l’accident. Si l’accident est impliqué de nuit, vous pouvez placer les phares de votre voiture vers le lieu de l’accident afin de l’éclairer correctement.

Alerter les secours

Si vous êtes sur l’autoroute et que êtes à côté d’une borne de secours, ayez l’obligation d’utiliser celle ci, elle permettra d’être localisée. Si vous n’avez pas de borne de secours, appelez depuis un téléphone et donnez le maximum de renseignement aux secours. (Combien de véhicules sont impliqués, quel type moto camion…, Le nombre de blessés, leur état…)

Il est important de souligner qu’il ne faut également pas raccrocher avant que votre interlocuteur ait bien compris vos propos.

Les premiers gestes

Ne déplacer un blessé qu’en cas d’absolue nécessité, par exemple si il est au milieu de la route, flamme, fumée toxique… Si tel est le cas, ne le tirez pas par les membres et maintenez obligatoirement sa colonne droite.

Si la personne fait un arrêt cardiaque, maintenez la allongé. Car un massage cardiaque ne peut pas se faire assit.

Couvrez les blessés (couverture, vêtement…), une personne qui est en état de choc à toujours froid. Si la victime saigne abondamment, faites une compression.

En cas d’arrêt respiratoire de la victime, pratiquez le bouche à bouche ainsi qu’un massage cardiaque (si vous ne savez pas le faire, le blessé ne respire plus de toute façon, cela ne pourrait pas empirer, vous pourriez même le sauver !)

Si la victime est un motard, ne retirez surtout pas son casque à part si elle nécessite un bouche à bouche, cela pourrait empirer son cas, ne déplacez également pas une victime dans une voiture.

Mis à jour le 08/03/2016