Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos
Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos

Les VTC vont-ils finir par remplacer les taxis ?

Depuis le printemps dernier, c’est toujours une éternelle guerre entre les VTC et les taxis. En effet, les chauffeurs professionnels évoquent une concurrence déloyale et exigent que leur statut devienne unique. Dès lors, ce combat entre les taxis et et les chauffeurs VTC a entraîné des tumultes qui ont alors engendré la multiplication des opérations escargots. Pourtant, les différences entre ces deux protagonistes sont moindres d’autant plus que tous deux sont parfaitement réglementés. La plus grosse différence, et d’ailleurs celle qui met en rogne les chauffeurs de Taxi, est que les chauffeurs VTC n’ont pas à payer une licence onéreuse pour pouvoir exercer.
Du coup, les Taxis se voient désavantagés par rapport à ces derniers !

Pour

Les chauffeurs VTC : la garantie d’un transport plus confortable

Ces voitures avec chauffeurs privés ont de plus en plus la côte sur le marché du transport. Sans compter des services personnalisés, la VTC séduit de plus en plus par son confort et les prestations proposées. D’ailleurs, ces dernières peuvent être réservées à l’avance et les prix sont discutés et établis avec le client dès la réservation du véhicule. Et comme le chauffeur conduit sa propre voiture, le véhicule n’a pas souvent de lumignon sur le toit, à la différence des taxis.

C’est au client de décider d’être véhiculé en gamme éco ou d’exiger un certain confort, notamment de bénéficier de bouteille d’eau, presse ou même des sucreries. Et tout cela, par une réservation en trois clics sur internet sur un site sécurisé où le paiement peut se faire au préalable, sans devoir retirer de l’argent à un distributeur par exemple…

Du coup, il est difficile pour les taxis de rivaliser avec les VTC qui offrent même l’avantage de pouvoir transporter des passagers et des bagages supplémentaires sans frais supplémentaires. De plus en plus de consommateurs sont également séduits par la qualité de la prestation et également du service disons très courtois. En effet, même avec un retard du client, la prise en charge s’effectue sans supplément.

Les taxis : un mode de transport en voie de disparition ?

Si les VTC représentent un nouveau mode de transport de plus en plus influent, les taxis devraient-ils disparaître de la circulation ? Face à une concurrence de plus en plus rude, comment pourraient-ils se projeter dans un avenir bien meilleur ?

Tout comme les chauffeurs VTC, les taxis ont une profession très réglementée. Pour pouvoir conduire un taxi, il faut effectivement passer un examen, posséder au moins 6 points sur son permis de conduire et avoir un casier judiciaire vierge. La seule différence réside donc dans la licence qu’il faut payer pour pouvoir exercer en tant que chauffeur de taxi. Cette licence, bien qu’onéreuse, offre divers avantages, dont un lumignon sur le toit, pour que les clients les repèrent, des emplacements réservés pour faciliter le stationnement… Mais également la possibilité d’emprunter les voies réservées aux taxis. Et ces avantages ne sont pas offerts aux VTC.

Pour

Malgré un tarif plus onéreux, surtout en cas de bouchon, les taxis offrent également l’avantage de la rapidité. En effet les VTC se concentrent un peu plus sur la qualité et le confort et préfèrent prendre leur temps.

Chacun de ses deux modes de transport a leur avantage et leur inconvénient. Si avec un VTC vous êtes récupéré et accueilli avec un chauffeur en costume dans une voiture confortable, vous serez par contre certain d’avoir votre taxi rien que par un signe de la main, et cela, même sur un grand boulevard. Les services sont finalement assez différents pour les taxis qui ne disparaissent pas de la circulation, car chacun trouvera son compte dans l’un où dans l’autre de ces moyens de transport.

Mis à jour le 17/10/2017