Moto de collection, ce qu'il faut savoir pour devenir propriétaire

Publié le 05/12/2019 par Charlotte

Si vous aussi vous faites partie de ces passionnés de deux-roues qui rêvent d'acquérir une moto de collection, sachez que l'achat d'un tel véhicule implique certaines formalités incontournables comme l'immatriculation ou encore... la souscription à une assurance. Pour pouvoir conduire une moto vintage conformément au Code de la route, vous devez également être en possession du permis de conduire adapté. Découvrez dans cet article tout ce qu'il faut savoir pour devenir propriétaire d'une moto de collection.

Le certificat d'immatriculation « moto de collection »

D'après le Code de la Route, un deux-roues est qualifié de « moto de collection » s'il est âgé d'au moins 30 ans et s'il ne répond plus aux prescriptions techniques actuellement en vigueur. Cependant, les modèles rares et d'une grande valeur peuvent également être considérés comme tels.

Comme tout véhicule motorisé, votre moto de collection doit être immatriculée pour pouvoir circuler en toute légalité sur la voie publique. Votre certificat d'immatriculation doit obligatoirement porter la mention « véhicule de collection », autrement dit appartenir à la rubrique Z.

Depuis le 6 novembre 2017, les procédures pour obtenir ce document sont entièrement dématérialisées : dans ce cadre, vous devrez fournir une pièce d'identité, un justificatif de domicile, un procès-verbal de contrôle technique et l'ancien certificat d'immatriculation. Vous devrez également télécharger un formulaire de demande que vous aurez à remplir, signer et renvoyer avec les autres pièces requises.

Moto de collection, ce qu'il faut savoir pour devenir propriétaire

Si vous n'avez pas en votre possession l'ancien certificat d'immatriculation (la carte grise), vous pouvez présenter un document attestant de la propriété du véhicule ainsi qu'une attestation délivrée par le constructeur ou la Fédération française des véhicules d'époque (FFVE) qui reprend ses caractéristiques techniques.

Le coût d'un certificat d'immatriculation « moto de collection » est le même que celui d'une moto classique. Il s'agit de l'addition de la taxe de gestion, la taxe régionale et la redevance d'acheminement.

Moto de collection : quelle assurance choisir ?

Les compagnies d'assurance mettent aujourd'hui en place des contrats qui répondent aux besoins spécifiques des propriétaires collectionneurs. Nombreuses sont celles qui proposent des contrats de courte durée d'une validité de 3 mois, soit plus précisément de 90 jours maximum. Et pour cause, rares sont les motos de collection qui roulent régulièrement tout au long de l'année ! Dans la majorité des cas, ces deux-roues anciens ne se déplacent qu'occasionnellement, lors d'un rassemblement de passionnés par exemple ou encore pour une compétition. Si c'est votre cas, vous pouvez envisager de contracter une assurance temporaire en ligne.

Parce qu'une moto de collection a souvent une valeur financière et sentimentale importante, il convient d'assurer correctement votre véhicule. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'assurance moto de collection ne coûte pas forcément plus cher. Elle peut même revenir moins chère qu'une assurance moto classique. Les organismes assureurs consentent généralement à proposer aux propriétaires de tels véhicules une prime avantageuse étant donné qu'il s'agit pour la plupart de passionnés, ou d'individus d'un certain âge donc considérés comme des profils sérieux et prudents sur la route. De plus, les remboursements en cas de sinistres peuvent être plus élevés que celles d'une assurance moto classique.

Cependant, les contrats classiques tels que l'assurance au tiers et l'assurance tous risques sont également valables pour les motos de collection. Dans l'idéal, il est judicieux de bien prendre en considération la valeur du véhicule, sa fréquence d'utilisation et les trajets qu'il aura à parcourir avant de choisir le contrat d'assurance.

Qu'en est-il du permis de conduire ?

Il n'existe pas de permis de conduire spécifique pour pouvoir rouler avec une moto de collection. Comme pour une moto classique, tout dépendra de la cylindrée et de la puissance du véhicule.

Si vous êtes titulaire du permis A1, vous pourrez conduire une moto de collection de 125 cc ou moins dont la puissance ne dépasse pas 11 kW. Il faudra que le rapport poids/puissance de votre engin soit inférieur à 0,1 kW/kg. Les permis A2, A3, A, B par équivalence, C, C limité (délivré avant le 01/07/1990), C1, le permis D ainsi que la licence de circulation délivrée avant le 01/01/1958 vous permettront également de conduire ce type de véhicule de collection sur la voie publique.

Cependant, si vous êtes titulaire d'un permis B obtenu après le 01/03/1980, vous devrez suivre une formation de 7 h pour pouvoir conduire une moto de collection, d'une cylindrée comprise entre 50 cc et 125 cc.

Moto de collection : quel modèle choisir ?

Certains modèles sont accessibles dès 1 000 €, mais bien évidemment, comme il s'agit d'un domaine de passionnés, d'autres peuvent coûter beaucoup, beaucoup plus cher.

Faites bien attention lorsque vous achetez une moto de collection relativement abordable, car des réparations peuvent être nécessaires. Or, les pièces d'époque ainsi que la main-d'œuvre peuvent avoir un coût assez important. Cependant, vous pouvez faire une bonne affaire si vous avez de solides notions en mécanique. Il est par ailleurs préférable d'avoir des connaissances, car une moto de collection nécessite un entretien particulier. Il faut également garder à l'esprit que certaines pièces détachées de moto vintage sont difficiles à trouver sur le marché.

Moto de collection, ce qu'il faut savoir pour devenir propriétaire #2

Outre le budget et la disponibilité des pièces d'occasion, vous devez aussi prendre en compte la marque du deux-roues, son modèle, son année de sortie, sa rareté et son type (sportive, routière, trail, side-car…). Dans tous les cas, il faut savoir que les motos anciennes ne sont jamais très puissantes. Il ne faut donc pas s'attendre à trouver une moto de collection qui roule très vite.

Si vous êtes un amateur de vitesse, il vaut mieux donc s'abstenir. Pour trouver le modèle qui vous convient, vous pouvez vous rapprocher d'un concessionnaire spécialisé, d'un particulier, dans les bourses d'échange ou encore aller sur internet.

En véritable passionné, vous pouvez acheter les accessoires vintage qui vont avec votre véhicule, par exemple un casque au bol. Mais attention : celui-ci doit être homologué si vous souhaitez rouler avec ! Il faudra vous tourner vers un casque jet ou un casque intégral. Vous pouvez acquérir un casque d'époque, mais gardez-le à la maison : ces modèles ne répondent plus aux normes actuellement en vigueur.

  • Mitsuru® Magic Array Chargeur sans Fil Qi léger et Rapide, Compatible avec iPhone 8 / X / 11 / Pro, Galaxy S7 / S8 / S9 / S10 / S20 + et Autres - Marron
    Super mignon chargeur sans fil, Style magique. Compatible avec n'importe quel téléphone avec chargement sans fil Qi. Léger, design ultra-fin, facile à transporter et adapté à la maison ou au bureau. Interface d'alimentation: Type C / Micro USB. Paramètres: Diamètre 25cm Epaisseur 1.5cm. Tension d'entrée: 5V / 9V Puissance de sortie: 5W / 10W Arrête la charge quand il est complètement chargé. Détecte le téléphone. Arrête la charge à haute température et réduit la température de charge. Un chargeur sans fil magique qui surprendra vous et vos amis. C'est le meilleur cadeau de Halloween, cadeau d'anniversaire, cadeau de Noël. REMARQUE: le boîtier du téléphone ne doit comporter aucun autocollant magnétique ni métal, attache à bague ou carte de crédit. Cela peut provoquer une surchauffe et affecter le processus de charge sans fil.
  • Digital Signal Processing With Field Programmable Gate Arrays (Signals and Communication Technology) avec CD

Mis à jour le 06/09/2020