En Europe, beaucoup de voitures sont volées grâce au piratage informatique


De nos jours, les voleurs de voitures rivalisent d’ingéniosité pour commettre leurs méfaits. D’après un sondage effectué par la société Coyote Secure et rapporté par Europe 1, les voleurs utilisent aujourd’hui le piratage informatique pour voler des véhicules haut de gamme. Le sondage a même précisé que ce sont 85 % des vols de voiture en Europe qui étaient concernés par le phénomène. Détails.

Les voleurs utilisent une technique ingénieuse

En Europe, beaucoup de voitures sont volées grâce au piratage informatique

Vous l’aurez compris, les voleurs ne fracturent plus les portières des voitures pour les dérober. Ils se contentent juste de copier et reproduire le signal émis par les clés de voiture pour ouvrir la portière et le tour est joué ! Baptisé « l’attaque relais », ce mode opératoire est la préférée des voleurs, car elle leur permet de dérober une voiture garée devant une maison, sans que le voisinage ne se méfie. Cette technique de vol présente également un autre avantage de taille : comme les voitures volées ne présentent aucune trace de vandalisme, elles sont beaucoup plus faciles et rapides à revendre.

Certaines voitures sont retrouvées à temps

Benoit Lambert, directeur général de Coyote Group, révèle que la majorité des voitures volées sont rapidement revendues dans les pays du Maghreb ou en Europe de l’Est par des réseaux qui sont de plus en plus organisés. « Ils utilisent des brouilleurs pour déjouer les systèmes anti-vols », explique le DG. Heureusement, Coyote Group a développé un système de géolocalisation qui permet de retrouver la voiture. Efficace, le système a permis à beaucoup de propriétaires de retrouver leur voiture après qu’elle ait été volée.

En Europe, beaucoup de voitures sont volées grâce au piratage informatique #2

C’est notamment le cas d’Alexandra, dont la voiture a été retrouvée à 200 km de l’endroit où elle l’avait garée : « les gendarmes ont identifié le signal de ma voiture dans un conteneur, sur le port du Havre, en partance pour l’Afrique du Nord », a-t-elle raconté à Europe 1. D’autres voitures avaient également été retrouvées dans le conteneur… tous des modèles haut de gamme. Ça donne matière à réfléchir quand même. Alexandra, pour sa part, a décidé de vendre sa voiture pour s’acheter un modèle moins « exposé » au piratage informatique.

Mis à jour le 04/08/2019