Acheter une voiture d’occasion serait risqué en France

Partagez4 Partagez Tweetez Enregistrer

Vous prévoyez de vous offrir une voiture d’occasion très prochainement ? Faites attention, car si on en croit un récent sondage, acheter un véhicule de seconde main n’est pas sans risque en France. D’après une enquête, 20 % des Français sont très peu informés concernant l’escroquerie sur les voitures d’occasion. Focus sur le sujet.



Les arnaques sont inévitables

Acheter une voiture d’occasion serait risqué en France

Selon une estimation réalisée par Obvy, une entreprise spécialisée dans la sécurisation des paiements, environ 5 à 6 millions de voitures d’occasion sont annuellement mises en vente sur le marché français. Malgré tout, les Français n’en restent pas moins méfiants vis-à-vis des véhicules ayant déjà servi. Et pour cause : ils sont 15 % à avoir été victimes d’arnaqueurs… qui sont aujourd’hui très nombreux depuis la popularisation du commerce en ligne.




Comment font les arnaqueurs ?

Dans 40 % des cas, les voitures d’occasion vendues sur Internet sont vraiment livrées… mais elles présentent des problèmes que les vendeurs ont bien évidemment omis de préciser dans leur petite annonce. Les acheteurs se retrouvent généralement avec un compteur trafiqué, un vice caché ou pire encore une voiture volée !

Acheter une voiture d’occasion serait risqué en France #2

Dans 28 % des cas, Obvy explique que « les véhicules achetés n’existent pas, et leurs soi-disant ventes ne servent qu’à dépouiller les victimes, en les faisant payer pour un bien inexistant ». Parfois, les acheteurs tombent carrément sur de fausses annonces ou de faux vendeurs qui représentent d’ailleurs 21 %.

Paiement par chèque bancaire : danger !

Comme l’explique Obvy, les transactions les plus risquées concernent surtout le paiement par chèque bancaire, ce qui est pourtant le cas beaucoup de Français. Cette fois-ci, ce sont les vendeurs qui se font arnaquer, car ils sont près de 76 % à ne pas savoir reconnaître un faux chèque de banque. Ainsi, vendeur comme acheteur, il faut être très prudent durant la transaction. Pour ceux qui n’y connaissent rien, mieux vaut se faire accompagner par quelqu’un qui a de l’expérience dans ce genre de transaction.

Mis à jour le 21/05/2019