Les assurances auto vont-elles augmenter en 2021 ?

Publié le 13/07/2021 par Thomas Lecors

Face aux bouleversements provoqués par le confinement, les assureurs doivent adapter leur grille tarifaire afin de rester cohérents avec la réalité du marché. Malgré de nombreuses spéculations, l’évolution des primes d’assurance n’est pas si alarmiste qu’il n’y parait. Selon les compagnies, la tendance est à la légère hausse, voire à la stagnation.

Une augmentation mécanique

D’après une étude du cabinet Facts & Figures, les montants des contrats d’assurance automobile augmentent de 1,5 à 2% par rapport à l’année 2020. Les contrats ayant un tarif d’en moyenne 611 € sur l’année 2020, l’augmentation annoncée correspond à un surplus d’une dizaine d’euros sur l’ensemble de l’année. Pour autant, cette augmentation peut surprendre, la réduction du trafic ayant fait économiser 2 milliards d’euros de frais de réparation aux compagnies d’assurance.

Les assurances auto vont-elles augmenter en 2021 ?

Sur le mois de juillet 2020, le nombres de blessés liés à un accident de la route a même diminué de 5,7% par rapport à juillet 2019. En réalité, cette légère montée des prix s’explique avant tout par la hausse du prix des pièces détachées. Alors que le coût des pièces a augmenté de 7,8 % en seulement quelques mois, les frais de réparation ont automatiquement, eux aussi, augmenté en conséquence. Le suivi des normes sanitaires lors des réparations est aussi en partie responsable de cette augmentation, les garages automobiles devant consacrer plus de temps sur chaque voiture.

Des exceptions à noter

Cette augmentation ne s’applique pas pour autant à l’ensemble des assureurs du marché. La Maif et la Matmut ont ainsi annoncé le gel de leur prime d’assurance auto en ligne pour cette année 2021. Cette dernière annonce même une réduction du contrat pour les soignants et les personnes en recherche d’emploi. D’autres assureurs suivent le mouvement, tels que GMF, avec un remboursement de 40 € pour tous les clients bénéficiant d’un bonus malus de 0,5.

Mieux encore, la Mutuelle de Poitiers propose, pour la deuxième année consécutive, une réduction de 2% sur ses contrats. Pour finir, Aréas Assurances propose un gel des primes pour les professionnels, ainsi qu’une réduction de 50 € pour tous les clients ayant souscrit à un contrat auto avant le 31 mai 2020.

Les véhicules électriques favorisés ?

Votée le 29 décembre 2020, l’exonération des véhicules électriques sur la Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurance (TSCA) permet de réduire de manière non négligeable le montant de la prime d’assurance auto. De 2021 à 2023, cette taxe normalement incluse dans chaque contrat n’est plus incluse dans le calcul du tarif final. En sachant que cette taxe est proportionnelle aux assurances souscrites, la réduction est tout particulièrement intéressante pour les véhicules électriques assurés tous risques.

Cette déduction peut même inciter les assureurs à proposer une réduction sur le contrat pour tous les possesseurs de véhicules électriques. Alors que la taxe au poids concernant les véhicules lourds s’applique dès 2022, les véhicules propres deviennent de moins en moins concernés par l’augmentation des contrats d’assurance auto.

Mis à jour le 13/07/2021