Les tarifs d'assurance auto augmenteront jusqu'à 2,8 % en 2024

Publié le 13/12/2013 par Julien Legrand
  • Les tarifs d'assurance auto vont augmenter de 0 à 2,8% en 2024 selon une compilation des prévisions de prix des assureurs automobiles.
  • La hausse des tarifs sera modérée, avec certaines compagnies maintenant leurs primes et d'autres offrant des remboursements à leurs clients.
  • Les assureurs justifient ces hausses par les coûts croissants liés aux bris de glace et aux sinistres corporels, mais sont limités dans leurs augmentations par la concurrence et la possibilité pour les consommateurs de résilier leur contrat à tout moment.

Les Échos.fr a réalisé une compilation des prévisions de prix des assureurs auto pour l’année 2024. Il en ressort que les tarifs d’assurance auto vont augmenter. La hausse devrait être de l’ordre de 0 à 2,8 %.

Une hausse de tarif modérée pour l'assurance auto

D’après cette observation réalisée par Les Échos.fr, les principaux assureurs automobiles vont augmenter leur tarif pour l’année qui vient. La hausse restera toutefois modérée, étant donné que la Maif et la Maaf ne suivront pas cette tendance. En effet, l’été dernier, elles ont annoncé leur volonté de garder leurs primes d’assurances auto à leur niveau actuel pour 2024. La Maaf prévoit même d’offrir à sa clientèle un remboursement de 5 % sur les cotisations payées en 2023. Pour d’autres assureurs comme la macif, la hausse des contrats d’assurance sera modérée. La macif prévoit une augmentation de leurs assurances prévu entre 0.5 % et 3%

Pour pouvoir faire face à cette concurrence, les assureurs ont décidé de limiter leurs hausses de tarif. L’augmentation la plus importante est observée auprès d’Axa. Ses primes d’assurance auto vont notamment subir une hausse de 2,8 %. Generali arrive juste derrière avec une augmentation de tarif de 2 %. Pour sa part, la BPCE Assurance compte conserver ses tarifs actuels. Pour justifier ces hausses de prix, les assureurs accusent les prises en charge des bris de glace qui deviennent de plus en plus lourdes dans les primes d'assurance, et l’importance des indemnisations de sinistres corporels.

Possibilité pour le consommateur de résilier son contrat d’assurance auto à tout moment

Mis à part la concurrence, la modération de la hausse des tarifs d’assurance auto s’explique également par l’adoption de la loi Hamon sur la consommation. Celui-ci prévoit notamment que passée la première année, le consommateur aura la possibilité de résilier son contrat d’assurance à tout moment. Les assureurs ne peuvent pas ainsi se permettre d’annoncer des augmentations trop élevées au risque de perdre des clients. D’ailleurs, ces derniers sont de plus en plus exigeants. Ils recherchent des garanties abordables pour des prestations de qualité. De plus, la solution des comparateurs d’assurance et de mutuelle se démocratisent comme ce site web à visiter. La part de marché des comparateurs dans la souscription des contrats d’assurance chaque année représentent 4 % pour l’année 2023. Mais selon les professionnels et les assureurs, les contrats d’assurance en ligne doubleront d’ici 2 ans avec des spécialistes de l’assurance et de la mutuelle.

Mis à jour le 14/02/2024

Julien Legrand

Julien est un ancien agent immobilier qui a choisi de se réorienter vers le journalisme. Grâce à son expérience sur le terrain, il propose des analyses pertinentes sur les tendances du marché des voitures et motos. Il sait décrypter les besoins des acheteurs et vendeurs, et offre à ses lecteurs des conseils pratiques sur la négociation, l'investissement et l'entretien de véhicules.