Achat d'occasion : comment se protéger ?

Publié le 07/01/2021 par Sarah

Se procurer un véhicule d'occasion est une alternative à laquelle de nombreux acheteurs ont recours. C'est une démarche qui permet à l'acquéreur de réaliser des économies, car le véhicule n'est pas vendu à son prix d'origine. Effectuer l'achat d'un véhicule d'occasion peut cependant exposer à des risques de divers ordres. Vous êtes en effet enclin à des complications si vous n'effectuez pas les démarches nécessaires suite à l'acquisition de votre véhicule d'occasion.

Déclarez l'achat de votre véhicule en ligne

Lorsque vous achetez votre voiture en occasion, il est essentiel de déclarer votre achat. Pour la déclaration d'achat de votre voiture, contactez www.declaration-achat.net, un professionnel qui saura répondre à vos attentes. Lorsque vous devenez propriétaire d'un nouveau véhicule, il convient de le mettre à votre nom. C'est une démarche qui sera possible grâce à l'immatriculation que recevra le véhicule. Étant donné que la voiture nouvellement acquise ne vous appartenait pas, il est essentiel d'actualiser son immatriculation.

C'est la déclaration d'achat de votre véhicule qui va permettre de l'immatriculer à votre nom. Aujourd'hui, vous n'avez plus besoin de faire cette démarche de façon physique. Vous pouvez simplement déclarer l'achat de votre véhicule en ligne. La déclaration d'achat d'un véhicule d'occasion n'avantage pas que le nouveau propriétaire. Si ce dernier parvient à immatriculer le véhicule à son nom, l'ancien propriétaire se désengage des responsabilités liées à l'engin. Il doit pour cela enregistrer la vente du véhicule au bout des 15 jours qui suivent sa vente. Afin qu'une telle déclaration aboutisse, vous devez constituer un dossier comportant toutes les pièces requises.

Nous vous recommandons de faire déclarer votre véhicule immédiatement après son achat. C'est une démarche administrative dont il est préférable de vous libérer dans les meilleurs délais. Vous pouvez donc vous entendre avec votre vendeur pour qu'il vous cède votre véhicule dans les règles. Vous pouvez toutefois choisir de déclarer l'achat de votre véhicule à n'importe quel moment. L'idéal serait cependant de le faire le plus tôt possible.

Achat d'occasion : comment se protéger ?

Soyez vigilant par rapport aux offres

Avant même de passer à l'achat de votre engin d'occasion, vous devez faire preuve de vigilance sur plusieurs points. Dans le cadre de votre achat d'occasion, de nombreuses offres vous seront faites. Nous vous recommandons de ne pas vous engager dans l'achat d'un véhicule parce que celui-ci ne coûte pas trop cher. Généralement, les offres trop alléchantes cachent des vices. Vous devez donc prendre le temps d'analyser les offres qui vous sont faites. Veillez à ne pas céder à l'appel de la facilité en sélectionnant des véhicules se vendant à des prix bas.

Si vous craignez de réaliser une mauvaise analyse du prix proposé pour un véhicule, vous pouvez vous renseigner sur son prix d'origine. C'est une information que vous trouverez facilement sur internet. Si vous constatez que le prix d'origine est beaucoup plus élevé que celui auquel il est vendu sur l'offre, autant vous abstenir de conclure l'opération. Le meilleur moyen de faire preuve de vigilance au cours de votre achat, c'est de procéder à une analyse des différentes propositions qui vous sont faites.

Cette analyse préalable va vous permettre d'identifier les annonces à risques et celles qui manquent de sérieux. Le premier signe d'offre à risque, c'est le tarif excessivement bas du véhicule. Nous ne le dirons jamais assez, méfiez-vous des prix trop bas. Un autre signe permettant d'identifier une offre à défauts, c'est le moyen de paiement exigé par le vendeur. Si celui-ci désire se faire régler en espèce, il y a de quoi être réticent quant à son offre.

Faites attention aux informations disponibles sur le véhicule

Les informations données sur un article par le vendeur sont cruciales. Elles vous permettront de déterminer la valeur du produit et de vous décider à l'acheter ou non. Cette approche peut être superposée au cas d'achat d'un véhicule. Si vous estimez que le vendeur ne vous donne pas assez d'informations sur le véhicule, rien ne vous empêche de l'interroger. C'est d'ailleurs ce que nous vous recommandons de faire. On considère qu'un vendeur qui se montre réticent à fournir des informations sur ses articles (la voiture en l'occurrence) a certainement des choses à cacher.

Les informations que vous demanderez au vendeur sur le produit ne doivent pas seulement concerner les caractéristiques de la voiture. Vous devez vous intéresser à sa provenance. Vous pouvez même aller jusqu'à demander à voir les documents qui attestent de l'authenticité et de la provenance de la voiture. En cas de doute, faites appel à un professionnel qui saura mieux évaluer les documents que vous.

Lorsque les informations disponibles sur le véhicule semblent vous convaincre, il vous reste à vous assurer physiquement de son état. Prenez donc rendez-vous avec le vendeur pour apprécier par vous-même le véhicule qui vous sera vendu. Idéalement, faites-vous accompagner par un mécanicien auto. Il saura apprécier avec vous l'état du véhicule et les éventuels défauts.

Achat d'occasion : comment se protéger ? #2

Assurez-vous de l'identité du vendeur du véhicule d'occasion

Afin de vous procurer une voiture en occasion, il est important de faire attention à l'identité de celui qui vous la vend. Dans le cas où il s'agit d'un vendeur connu, cherchez à obtenir des informations sur sa fiabilité. Un vendeur fiable fera toujours parler de lui positivement. Si votre vendeur opère en ligne et possède donc un site internet, prenez la peine de parcourir ce dernier. Vous découvrirez assez d'informations sur ses prestations.

Nous vous informons qu'il est possible d'en savoir assez quant au sérieux d'un vendeur sur la base des commentaires laissés par les acheteurs. C'est une section de son site que vous devez à tout prix visiter. En plus de vous renseigner sur le professionnalisme du vendeur, elle vous aidera à être fixé sur la qualité des voitures proposées. Si l'achat en ligne ne vous semble pas sécurisé, vous prévoyez certainement de réaliser votre achat de façon physique.

Même si l'achat du véhicule se fait de façon physique, vous n'êtes pas à l'abri des arnaques. C'est pour cette raison que vous devez ici également vous renseigner sur le vendeur. Afin d'obtenir le plus d'informations possible, cherchez à entrer en contact avec d'autres acheteurs. Demandez-leur des informations sur l'expérience qu'ils ont eue avec le vendeur. Cette démarche préalable vous évitera de vous retrouver après achat avec une voiture inutilisable ou présentant des défauts non mentionnés.

Mis à jour le 19/02/2021