Voitures d'occasion : comment éviter les arnaques ?

Publié le 17/06/2021 par Karine

Acheter une voiture d'occasion permet d'avoir un véhicule sans avoir à beaucoup dépenser. En France, près de 6 millions de voitures d'occasion sont achetées chaque année. Cependant, si l'achat de voitures d'occasion attire des acquéreurs, leur vente attire également les arnaqueurs. Il faut donc prendre quelques précautions pour éviter les arnaques lors de l'achat d'un véhicule de seconde main. Comment y parvenir ? Voici quelques critères à prendre en compte.

Le prix du véhicule

Le prix proposé à la vente en dit long sur l'état d'un véhicule. Vous devez par conséquent être très vigilant. Pour cela, voici les bonnes attitudes à adopter.

Voitures d'occasion : comment éviter les arnaques ?

Faites attention aux prix mirobolants

Une personne qui met sa voiture en vente n'a aucun avantage à brader son véhicule et à le céder à un prix plus bas que celui de la cotation. Certaines personnes peuvent, en effet, réduire légèrement le prix. Toutefois, cela n'est jamais en dessous de 5 % de la cotation. Soyez méfiant face aux allégations de personnes se disant pressées, ou qui mettent en avant le motif d'un décès ou d'un déménagement pour expliquer la baisse de prix. Généralement, les voitures proposées à de tels prix peuvent être des voitures volées ou ayant une mécanique défectueuse.

Faites une comparaison

Pour avoir une idée objective du prix, nous vous recommandons de faire une comparaison entre les prix des voitures similaires mises en vente par les particuliers. Il faut tenir compte des mêmes modèles, de la même marque, de la même année et la même puissance. Faites également attention au kilométrage, à l'entretien ainsi qu'au nombre de propriétaires. Ce sont en général ces données qui expliquent les différences entre les prix.

Réalisez une cote pour calculer gratuitement le prix

Vous pouvez également réaliser une cote. Servez-vous des informations fournies sur l'annonce (l'année, le moteur, la puissance, etc.) pour faire une estimation de la voiture. En procédant de la sorte, vous aurez une idée de la valeur du véhicule et pourrez voir si le prix de votre vendeur est justifié. Certains sites internet vous mettent en contact avec un expert du marché pour vous assister et vous donner une idée du prix. D'autres vous aident même à trouver une voiture d'occasion. Ainsi, vous pouvez trouver une voiture d'occasion sur Grim Occasion, un professionnel de l'automobile.

Voitures d'occasion : comment éviter les arnaques ? #2

L'état général de la voiture

Ne faites pas attention aux annonces flatteuses. Certaines présentent des images retouchées. Il faut donc attendre et faire votre propre opinion sur place en pleine journée. Le véhicule d'occasion est une voiture déjà utilisée. Il peut ainsi avoir subi certaines transformations, un accident ou un mauvais entretien. Tout ceci peut l'endommager et le rendre défectueux. Afin d'éviter d'acheter de telles voitures, vous devez donc faire un contrôle minutieux du véhicule qui vous est proposé.

Vérifiez l'extérieur et l'intérieur

Au niveau de la carrosserie, regardez s'il y a une différence de teinte sur la peinture. Vérifiez également la présence d'égratignures. Contrôlez les assemblages, l'état des vitrages et celui des optiques. N'oubliez pas non plus d'inspecter les pneus. Ils doivent être identiques sur chaque essieu. À l'intérieur de la voiture, inspectez les sièges, les portières, le sol, les pédales, le volant, le levier de vitesse et autres. Une très grande usure des pédales et du volant indique un long kilométrage.

Étudiez les factures et carnets d'entretien

Pour avoir une idée précise de l'état de la voiture, pensez également à étudier de près les factures et les carnets d'entretien. Vous saurez si l'entretien a été bien réalisé. Si le nom d'un même garage apparaît sur les factures et qu'il s'agit de la même marque de véhicule, alors c'est un point positif.

Pensez également à vérifier la fréquence des vidanges et si d'importants problèmes sont survenus au niveau de l'embrayage ou de la courroie par exemple. De plus, il faut regarder si l'intégralité des révisions préconisées par le constructeur a été faite aux moments indiqués. On oublie pas également de contrôler le kilométrage sur le compteur. Vous pouvez le comparer avec celui indiqué sur les papiers qui vous sont fournis. Demandez également à voir le carnet de bord du véhicule. Vous y verrez toutes les fonctionnalités du véhicule.

Faites-vous aider

En ce qui concerne la mécanique, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel du domaine tel qu'un garagiste pour voir si tout fonctionne bien. Vous aurez également toutes les informations nécessaires sur le véhicule si vous demandez au vendeur de vous donner l'accès à son rapport Histovec. C'est une plateforme mise en place par l'administration française et qui fournit gratuitement les historiques de chaque véhicule depuis sa première mise en circulation.

Son fonctionnement pendant la conduite

Après avoir fait l'inspection à l'arrêt, vous devez essayer maintenant la voiture en la conduisant. Méfiez-vous si le vendeur refuse en avançant des raisons d'assurance auto ou accepte à condition que ce soit lui qui tienne le volant. Vous pouvez lui demander de conduire d'abord et vous l'essayerez ensuite vous-même.

Avant de vous installer au volant, vérifiez sous le capot s'il n'y a pas de fuite ou une odeur de brûlé. Dans le dernier cas, il est conseillé de ne pas acheter le véhicule. Une fois, cette vérification faite, conduisez au moins pendant une dizaine de minutes. Pendant ce temps, testez la manière d'accélérer, le passage des vitesses, le ralentissement, mais également le freinage.

Portez également votre attention sur l'échappement, les directions et le fonctionnement des voyants, des clignotants et autres feux. Nous vous conseillons également de prendre la peine de voir le fonctionnement des accessoires de confort tels que la climatisation, les vitres électriques, l'autoradio, etc. Si possible, vous pouvez tester le véhicule sur tout type de routes pour voir ses réactions à chaque endroit.

Voitures d'occasion : comment éviter les arnaques ? #3

Les documents du véhicule

Le vendeur du véhicule doit vous fournir un certain nombre de documents au cours de l'achat. Il s'agit entre autres :

  • du procès-verbal du contrôle technique de moins de 6 mois en ce qui concerne les véhicules de plus de 4 ans,
  • du certificat de cession (Cerfa 15 776*01 version 2018),
  • de la carte grise originale barrée et portant la mention « vendue ou cédée le… » avec la signature du vendeur

Vous devez également prendre le certificat de non-gage datant de moins d'un mois chez votre vendeur. Ce document est également appelé certificat de situation administrative et peut se télécharger gratuitement. Lorsque l'achat est fait chez un professionnel, celui-ci doit vous fournir un bon de commande, de livraison ou la facture. C'est un document qui reprend la date de la première mise en circulation, le prix TTC, le kilométrage du véhicule, la date de livraison ainsi que le mode de paiement.

Après avoir vérifié tout ce qu'il faut et vous être assuré du bon état de la voiture, il ne vous reste plus qu'à payer. Pour une traçabilité des fonds, préférez un paiement par chèque bancaire. Vous aurez ainsi une trace de votre versement. Ce qui n'est pas le cas avec les services de transfert d'argent qui sont complètement anonymes.

Mis à jour le 23/06/2021