Ethylotest : l'accessoire de votre sécurité sur la route


Les mesures pour prévenir les accidents sur la route ont été régulièrement mises à jour tout au long de la dernière décennie. Des dispositifs de sécurité obligatoires aux campagnes de prévention, les autorités et les professionnels de la santé mettent les bouchées doubles pour préserver les vies des usagers de la route. Parmi les appareils qui se sont démocratisés, l’alcootest est désormais une obligation dans nos véhicules et mérite qu’on y prête attention.

Test d’alcoolémie : de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une mesure permettant de vérifier le taux d’alcool dans le sang. L’éthylotest est un dispositif conçu pour évaluer la quantité que vous avez ingérée grâce à l’air que vous expirez. Grâce à son mode de fonctionnement spécifique, il offre une estimation assez précise du niveau d’alcool que vous avez dans l’organisme.
Il existe actuellement deux types d’éthylotests couramment utilisés :

  • Le modèle chimique : muni d’un ballon à usage unique, il capte l’alcool dans l’air expiré pour déterminer le taux d’alcool dans le sang. Il s’agit d’un dispositif classique intégrant un réactif chimique dont la couleur change suivant la quantité d’alcool présente dans le souffle
  • Le modèle électronique : plus récent, ce type d’éthylotest est apprécié pour son aspect pratique. Réutilisable, il intègre une sonde émettant un signal électrique. Disposant d’un embout unique, l’éthylotest électrique donne aussi un résultat en milligrammes par litre d’air expiré

Ethylotest : l'accessoire de votre sécurité sur la route

Quelle est son utilité ?

Les éthylotests comme ceux disponibles sur le site https://www.alcopass.com/ethylotests/ethylotests-electroniques.html sont principalement utilisés en prévention des accidents et de la mortalité sur la route. Les usagers de la route en sont les premières victimes : si nous associons généralement les accidents de la route aux chauffeurs imprudents, la responsabilité des cyclistes, des motards et des piétons peut également être engagée. L’éthylotest répondant aux normes NF EN 16280 a pour fonction de prévenir la conduite alcoolisée ou les comportements dangereux dus à l’état d’ébriété.
Aujourd’hui, détenir au moins un alcootest dans sa voiture est une obligation pour les conducteurs. Il n’est cependant pas rare de constater que cette obligation est ignorée, au détriment de la sécurité d’autrui sur la voie publique.

Que dit la loi ?

En 2012, un décret publié dans le Journal Officiel mentionnait l’obligation pour tout conducteur de posséder un alcootest. L’accessoire est principalement utilisé dans un but préventif. Si aucune loi ne prévoit cependant de mesure contre les conducteurs en infraction, il est fortement recommandé de se munir de ce dispositif, pour votre sécurité, celle de vos passagers et des autres usagers de la route.
Les propriétaires de voitures sont les premiers concernés, au même titre que les utilisateurs de cyclomoteurs, de camions et de tout autre type de véhicules à moteur. La précaution est utile pour tout usager de la chaussée : l’éthylotest présentant la certification de la norme « NF » sont à privilégier. Cette norme se retrouve aussi sur les dispositifs électroniques standards que vous pourrez réutiliser à n’importe quel moment.

Un dispositif à l’utilité saine

L’alcootest est considéré comme un appareil d’utilité publique. Sollicité pour prévenir les risques liés à la conduite en état d’ébriété, il propose un mode de fonctionnement accessible à tous les utilisateurs. L’objet analyse la teneur en alcool de votre organisme en très peu de temps. Grâce à cet outil, vous serez en mesure d’évaluer votre capacité à conduire ou non dans les heures à venir.
Votre éthylotest ne vous informera pas seulement sur votre état présent. Pour de nombreux conducteurs, le moment du test d’alcoolémie n’est pas le plus dangereux : l’usage de ce dispositif permet de déterminer si vous avez les facultés nécessaires pour conduire avec prudence. Pour prévenir les risques mortels et inutiles, il vous renseignera ainsi sur une présence particulièrement excessive d’alcool tout autant que pour un léger dépassement du plafond autorisé.
Le choix d’un appareil aux normes NF EN 16280 n’est pas seulement recommandé pour son aspect pratique. Ce type d’appareil standardisé est aussi connu pour sa précision. Ce test d’alcoolémie est élaboré sur des critères spécifiques, notamment par rapport à sa structure, sa composition, aux technologies employées et à sa réactivité. L’établissement de la norme EN 16280 a permis la création d’éthylotests hautement pratiques, répondant à des besoins d’analyses immédiates.

Des conducteurs plus responsables

Convaincre les conducteurs d’utiliser un éthylotest est un grand pas en avant pour la prévention de la sécurité sur les routes. L’outil incite à la responsabilisation de la conduite et à l’adoption d’un comportement moins dangereux dans les espaces publics. La possession d’un alcootest aux normes en voiture donne la possibilité à chacun de comprendre la dangerosité d’une consommation excessive d’alcool.
Si l’approche est subtile, son impact peut être constaté directement auprès des conducteurs. En France, la vulgarisation des outils de détection d’alcool dans l’air offre une plus grande liberté aux usagers de la route. Qu’il soit subi volontairement ou suite à un contrôle, l’alcootest distribué à grande échelle par les groupes certifiés aide favorablement à la réduction de la mortalité sur la voie publique.

Un appareil facile à utiliser

Contrairement à une idée reçue, un éthylotest reste très simple à utiliser. Le produit est généralement accompagné d’un mode d’emploi pour pouvoir être utilisé dans toutes les conditions. Si l’utilisation d’un modèle chimique ne propose qu’une faible variation de couleurs, les versions électroniques NF EN 16280 estiment le taux d’alcool avec plus de justesse.
Conçu pour recueillir uniquement les dernières portions d’air soufflées, l’éthylotest est un appareil fiable dont les résultats restent incontestables. Un simple souffle suffit amplement pour lancer l’analyse : contrairement aux modèles à ballon, les dispositifs électroniques ne nécessitent pas d’efforts physiques particuliers pour offrir des résultats.

L’autocontrôle, une pratique courante

Les conducteurs sont de plus en plus nombreux à pratiquer l’autocontrôle d’alcoolémie avant de conduire. Certaines voitures sont également équipées d’un anti-démarrage relié à un éthylotest électronique.
L’approche, grâce à laquelle vous pouvez estimer votre capacité à prendre le volant, vous indiquera si vous êtes en état de conduire ou s’il est préférable de vous faire raccompagner. Cet auto-dépistage peut aujourd’hui être réalisé à la sortie des établissements de nuit où des appareils conçus aux normes NF 16280 sont mis gratuitement à votre disposition. Au dessus d’un taux de 0,2 gramme par litre de sang (soit moins d’un verre d’alcool ! ), les jeunes conducteurs sont dans l’impossibilité de prendre le volant. Les chauffeurs ayant plus d’expérience ont une marge un tout petit peu plus étendue : 0,5 grammes par litre. Alors vérifiez bien votre « taux d’alcoolémie » avant de conduire, il en va de votre sécurité… et de celle des autres.

éthylotest conduite

ethylotest électronique automoto

éthylotest conduite

ethylotest électronique automoto

Mis à jour le 28/09/2019