Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos
Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos

Assurance de flotte : comment optimiser le poste d’assurance ?


Si vous avez plusieurs véhicules à assurer, la solution d’assurance qui est proposée est l’assurance de flotte. Il est à rappeler que la flotte automobile est le troisième poste de dépense d’une entreprise après la masse salariale et l’immobilier. C’est un investissement important qui permet d’être conforme à la loi et de prévenir les risques. Que faut-il savoir sur l’assurance de flotte d’entreprise ? Comment optimiser les dépenses liées à l’assurance ?

L’assurance de flotte d’entreprise

Les contrats d’assurance de flotte automobile s’adressent aux professionnels comme aux particuliers. Pour les entreprises, il s’agit là d’une solution intéressante. Ces contrats permettent au conducteur d’assurer plusieurs véhicules (au minimum 3) auprès du même assureur. Ils évitent de souscrire un contrat spécifique pour chaque véhicule et de cumuler des garanties responsabilité civile similaires.

Ce sont des contrats uniques couvrant tous les véhicules à la fois. Il est utile de savoir que l’assurance responsabilité civile, également appelé assurance au tiers, est la seule assurance obligatoire sur un véhicule. Pour un maximum de protection, il est conseillé de souscrire l’option défense-recours, le bris de glace et l’assurance objets personnels.

Les deux types d’assurances de flottes sont comme suit :

  • Les contrats d’assurance de flotte fermée : le nombre et les caractéristiques des véhicules sont connus au moment de la souscription et à chaque nouveau véhicule, la prime d’assurance augmente.
  • Les contrats d’assurance de flotte ouverte : le nombre et les caractéristiques des véhicules ne sont pas connus. Ces contrats sont proposés dans le cadre de très grosses flottes, comme pour des flottes de plus de 50 véhicules.

Les avantages d’une assurance de flotte

Vous arriverez à gérer plus facilement votre assurance, car tout sera regroupé dans le même contrat. Vous optimiserez le coût de l’assurance et serez un client plus important pour votre assureur. Vous arriverez ainsi à négocier les primes d’assurance.

Enfin, vous ne serez pas soumis aux clauses de bonus-malus, mais cela va dépendre de votre taux de sinistralité. Si vous avez peu de sinistres sur vos véhicules, ces contrats indépendants avec des bonus seront particulièrement intéressants au niveau des tarifs.

Optimiser le poste d’assurance

L’assurance de flotte d’entreprise vous fera non seulement gagner du temps, mais vous permettra aussi d’optimiser le poste d’assurance. Pour cela, vous pouvez faire jouer la concurrence, c’est-à-dire de faire le tour des offres du marché pour trouver la meilleure. Il convient également de faire le choix d’un assureur unique pour toute la flotte de véhicules.

C’est ce qui va permettre de négocier avec les compagnies d’assurance. Le tarif peut être plus intéressant et personnalisé. Demandez l’aide d’un courtier en assurance professionnelle pour avoir une vision globale du marché.

Taux de sinistralité et tableau d’état statistique

En prévenant les risques d’accident par la communication, il est tout à fait possible de réduire les sinistres de 40%. C’est ce qui va permettre aux prix des polices de baisser considérablement. Les entreprises peuvent réclamer les statistiques annuelles de leur taux de sinistralité à leur assureur. Ces statistiques permettent de mettre en place des mesures de prévention pour réduire les factures.

À savoir qu’un tableau d’état statistique comprend la date, le véhicule, le conducteur impliqué, les dommages corporels, les dommages matériels et les montants indemnisés. C’est un excellent moyen de comparer les montants. C’est aussi une pièce maîtresse dans la renégociation des contrats arrivés en fin d’échéance.

La prévention et la sécurité

Pour réduire la sinistralité sans pour autant réduire son activité, il faut miser sur la prévention. Nombreuses sont les entreprises qui proposent des stages pratiques et théoriques dans le but de sensibiliser leurs employés à la réduction des risques. Certaines optent pour des formations sur circuit ou sur simulateur de conduite pendant les heures de travail. C’est ce qu’on appelle l’éco-conduite.

Notez également qu’en tant que dirigeant d’entreprise vous devez vous soucier de l’utilisation qui est faite de vos véhicules s’ils sont utilisés pour un usage privé de l’un de vos employés. Nous vous recommandons la lecture de cet article abordant les problématiques de covoiturage avec un véhicule professionnel et la responsabilité qui vous incombe sur le plan légal en cas d’accident corporel ou matériel impliquant l’un des passagers.

Mis à jour le 21/06/2017