Comment stocker les huiles de vidange correctement ?

Quelle que soit sa nature, l’huile est un liquide qu’on trouve souvent dans les entreprises industrielles. Puisqu’il s’agit d’une substance pouvant être polluante et dangereuse, son traitement et son stockage ne doivent pas être faits à la légère.

Il faut suivre certaines normes et utiliser des dispositifs adéquats. Ainsi, nous vous invitons à découvrir dans cet article la manière permettant de bien entreposer les huiles, notamment l’huile de vidange.

Cuve à huile : caractéristiques et utilité

La cuve est différente des autres récipients de stockage d’huile. Elle est caractérisée par sa capacité variant entre une dizaine et des milliers de litres. Elle a été conçue spécialement pour permettre une conservation optimale de l’huile. La cuve vise à protéger le liquide de l’humidité et de la lumière. D’ailleurs, elle met l’huile à l’abri de tous les éléments pouvant nuire à sa qualité tels que la poussière, l’air, etc. C’est pourquoi les ouvertures de la cuve sont sécurisées.

En fonction des modèles, la cuve à l’huile peut être utile au remplissage, à la vidange ou au nettoyage. Elle est également utile pour la prévention des éventuelles fuites. Qu’il s’agisse d’une huile usagée ou non, la cuve à huile reste la solution la plus adéquate pour les professionnels.

Comment stocker les huiles de vidange correctement ?

Les types d’huiles à conserver dans les cuves

Il est possible d’utiliser les cuves pour stocker différents types d’huiles. Parmi lesquels, il y a l’huile minérale (substance élaborée à partir de la distillation de combustibles) que l’on utilise dans plusieurs industries (cosmétiques, mécaniques, alimentaire). Pour ses nombreuses propriétés, ce genre d’huile nécessite une préservation dans les meilleures conditions.

Les huiles essentielles très appréciées pour leurs vertus ne peuvent pas survivre à l’oxydation. À cause d’une mauvaise conservation, leur durée de vie peut être anéantie. D’où l’importance d’une cuve à huile.

Pour qu’elles puissent garder ses qualités, les huiles hydrauliques permettant le transfert de l’énergie d’une pompe aux récepteurs méritent également qu’on les stocke dans les cuves à huile. Ceci est dans le but de les protéger de l’air, de la lumière et de l’humidité.

L’huile de vidange servant à lubrifier les moteurs nécessite une bonne conservation dans une cuve pour le stockage d’huile de vidange. Sachez qu’une conservation négligée pourra altérer la sécurité et le fonctionnement du moteur.

Nous terminons la liste par l’huile neuve et l’huile usagée. L’une comme l’autre requiert une meilleure préservation. C’est fondamental pour la protection de ses propriétés, mais aussi pour l’environnement.

Les cuves à huile sur le marché

Sur le marché, une large gamme de cuves à huile est proposée. Les modèles se caractérisent par leur taille, leur fonctionnalité, leur capacité, leur matériau de fabrication et leur design. Il se peut que les cuves soient équipées de pompes ou pas.

Parmi la grande variété, voici quelques exemples :

  • Cuve à huile aérienne
  • Cuve à simple ou à double paroi
  • Cuve à huile à enterrer
  • Cuve à huile de vidange
  • Cuve de lubrification et de rétention
  • Cuve à huile de 400, 750 et 1000 L
  • Cuve en acier, en plastique

Ainsi, votre choix dépendra de vos besoins en matière de cuve à huile.

Ce que dit la loi

Le traitement des huiles dans les industries constitue une opération très règlementée. L’objectif ultime de la loi est de contrôler les méfaits occasionnés par un contact inopiné du produit avec l’air, l’eau ou le sol, c’est-à-dire l’environnement dans sa globalité. C’est la raison pour laquelle il faut conserver les huiles usagées selon des règles très strictes.

D’après la loi, il est formellement interdit de jeter sauvagement une huile usagée dans la nature. Il ne faut pas non plus la mélanger avec d’autre liquide. Son stockage doit être fait dans des conditions permettant un transport sécurisé. Il est recommandé d’utiliser une cuve aérienne sur bac de rétention, ou une cuve à double paroi munie d’un détecteur de fuite.

Quant aux huiles neuves pouvant être toxiques, la règlementation impose aussi l’usage de cuves respectant la norme et un transport sécurisé. En fonction du fait que l’activité de l’entreprise relève ou non de la norme ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement), certaines des cuves ne doivent pas être complètement remplies.

Vous pouvez découvrir sur ce site des cuves de récupération des huiles usagées.

Ce qu’il faut savoir sur une cuve de récupération d’huile de vidange

La cuve de vidange sert à récupérer et à conserver les déchets huileux. Ainsi, elle permet à son utilisateur de bien respecter la règlementation que nous avons évoquée tout à l’heure. D’ailleurs, la cuve de vidange est indispensable pour le maintien de la propreté des lieux de travail.

Pour la résistance et la stabilité de l’équipement, la présence d’un socle de maintien est primordiale. Si la cuve de vidange est placée à l’extérieur, un traitement anti-UV est impératif. Pour une étanchéité parfaite, privilégiez une cuve dotée d’un couvercle à visser permettant de prévenir tout risque de déversement accidentel en cas de fermeture négligée. Concernant le volume de la cuve à huile, il faut qu’il soit largement suffisant pour satisfaire les besoins d’usage. Ne vous en faites pas, les cuves sont disponibles dans des tailles variées.

Prérequis d’installation

La température du lieu de stockage de la cuve à huile ne doit pas excéder les 35 °C. Ceci dans le but d’éviter toute sorte de réaction de produit sous l’effet d’une forte chaleur. Afin d’anticiper les éventuelles chutes du dispositif, veuillez installer la cuve sur une surface bien plane dépourvue d’irrégularité. La placer sur un endroit hors du passage permet de la protéger contre les chocs. Toujours en termes de prévention, il s’avère également essentiel de prévoir du matériau absorbant efficace. L’avoir à portée de main vous aidera à agir de manière rapide si jamais des déversements d’huile ont lieu.

Conserver une huile est un processus assez délicat, surtout lorsqu’il s’agit d’une huile de vidange ou huile moteur. Puisque la quantité des liquides à stocker est énorme, une mauvaise gestion peut occasionner une perte et un danger pour l’entreprise. C’est pourquoi il faut opter pour une cuve à huile de grande qualité répondant à un besoin de stockage pérenne et sécurisé.

Mis à jour le 19/08/2018