Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos
Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos

Stage de récupération de points : à quelle sauce allez-vous être mangé ?

Depuis quelques années, les émissions culinaires sont devenues monnaies courantes.

Alors, on s’est lancé un petit défi : vous expliquer comment se passe un stage récupération de points sous forme culinaire. Quelle est la recette de ces deux jours de formation qui vous permettent, cerise sur le gâteau, de récupérer 4 points de permis ? Est-ce que c’est indigeste, lourd et barbant comme on l’entend souvent ?

stage-permis

Un psychologue en cuisine ?

Dans le costume des chefs cuisiniers, deux formateurs, un psychologue et un spécialiste de la formation à la sécurité routière (BAFM) animent les débats pendant deux jours.

En guise d’entrée, les participants (entre 10 et 20 convives) se présentent et font un tour de table. Chacun est invité à expliquer les raisons de sa présence. Le ton est convivial, chacun est là non pas pour subir des leçons de morale, mais bien pour partager leurs expériences de la route, sans arrières pensées.

Après cette mise en bouche, les animateurs présentent des spots sur la sécurité routière. Le tout est saupoudré de discussions entre les participants. Chacun est libre de dire ce qu’il pense des spots visionnés. Après tout, personne n’est là pour être montré du doigt.

En plat de résistance, à la fin de la première journée, une auto évaluation des connaissances est proposée. Les conducteurs sont également amenés à expliquer ce qui les pousse à commettre des infractions.

stage-recuperation-points

Cerise sur le gâteau : 4 points de permis !

Le deuxième jour, après une bonne nuit de sommeil, c’est l’heure du dessert. Au programme, les stagiaires analysent un cas d’accident en présence des animateurs. C’est à ce moment là, qu’en général, les conducteurs prennent conscience, par eux même, sans être forcés, des dangers de la route de façon pragmatique et concrète. On y aborde des sujets sans concession, parfois tabous et méconnus. L’alcool au volant, la drogue au volant, la somnolence au volant… Rien n’est laissé au hasard.

Pour finir, un dernier tour de table et une évaluation finale vient pimenter et clore les deux jours de formation. En sortant, cerise sur le gâteau, vous recevrez directement une attestation mentionnant que vous pouvez récupérer jusqu’à 4 points de permis.

Un stage de récupération de points de permis, c’est souvent une mauvaise appréhension avant de déguster ces 14 heures de formation sur deux jours. Est-ce pourtant bien justifié ?

Stage récupération de points : pas si indigeste que ça ?

Si on ouvre la papillote des idées reçues, on retrouve en trio de tête : “un stage, je suis sûr que ça va être long, infantilisant et donneur de leçon.”

Pourtant, à la sortie des 2 jours de stage, la plupart des conducteurs ont un avis beaucoup plus enthousiaste : ” des animateurs qui nous jugent pas et savent nous mettre en confiance. On apprend plein de choses et tout est fait avec entrain et tact. On ne voit du coup pas le temps passer”.

Des débats épicés, une animation tirée au cordeau et des sujets aux petits oignons, c’est le cocktail bien frais d’un stage de récupération de points permis. Pour info, vous pouvez en effectuer tous les un an et un jour afin de glaner 4 points de permis.

Mis à jour le 08/03/2016