La bourse de fret express : une solution pour le rechargement des véhicules légers

Actuellement la bourse de fret express est l’une des solutions pour trouver des missions dans un marché du transport par véhicule léger (VL) saturé et en crise. Quelles sont donc les opportunités qu’offrent une bourse de fret express pour les affréteurs et les expressistes ?

La bourse de fret express : une solution pour le rechargement des véhicules légers

Fonctionnement : souplesse et opportunités de transport

Aujourd’hui, avec une communication devenue très flexible par l’accès permanent à Internet, en mode sédentaire ou en mobilité, la bourse de fret express est une solution pour une mise en relation des professionnels du transport urgent. Ces bourses permettent de visionner d’innombrables offres. L’un de ses grands avantages est le dynamisme des flux. Dans le transport routier, le nombre de retours à vide peut être réduit grâce à ce système, d’autant qu’une bonne bourse de fret est accessible sur mobile ou tablette. Les itinéraires des véhicules sont publiés sur le site.

Si un itinéraire de retour convient à un affréteur, il peut tout de suite contacter le transporteur. L’inverse est également vrai. Si un transporteur express trouve une mission intéressante pour recharger son véhicule il peut se rapprocher du donneur d’ordre et se déclarer intéressé par l’offre. Le reste est affaire de négociation commerciale dans l’intérêt des deux parties.

Une profession soumise à conditions

D’un point de vue juridique, accéder à la profession de commissionnaire de transport suppose d’allier 3 conditions : l’aptitude professionnelle, l’honorabilité et la capacité financière. Une personne sera déclarée apte à exercer ce type d’activité par le Préfet de région si elle est en possession d’un diplôme technique ou de l’enseignement supérieur relatif à la profession, si elle passe avec succès un examen écrit spécifique et si elle a exercé pendant au moins 5 ans de suite à un poste de direction ou d’encadrement. L’honorabilité concerne la possibilité légale pour un individu d’exercer une activité industrielle et commerciale. Quant à la capacité financière, elle concerne les capitaux propres qui doivent au moins s’élever à 22 867€.

Assurances et responsabilités

Le commissionnaire doit assurer la marchandise si le client lui demande mais n’a pas à prendre cette initiative. Il est tenu d’une obligation de résultat, est responsable de l’ensemble de la chaine de transport et doit répondre de toute faute commise lors des tâches dont il a la responsabilité. Toutes ces raisons font qu’une entreprise a tout intérêt à faire confiance à un commissionnaire de transport pour les acheminements compliqués.

Mis à jour le 26/09/2018