Pourquoi et comment acheter sa voiture en Allemagne ?

L’Allemagne est une des destinations privilégiées pour acheter sa voiture. Elle est particulièrement appréciée pour les voitures d’occasion, et ce, pour plusieurs raisons. Depuis toujours, les voitures allemandes sont connues pour leur puissance, leur design et le confort qu’elles offrent. Cette qualité explique ainsi le choix pour ce pays. Mais d’autres facteurs entrent également en jeu !

Acheter une voiture en Allemagne : les avantages

L’Allemagne attire bon nombre de particuliers qui souhaitent investir dans une voiture d’occasion. La raison en est simple, elle propose ses occasions à un prix très compétitif. L’import étant facilité lorsque vous faites appel à un importateur de voitures allemandes.

Ce prix attractif s’explique par l’abondance des offres pour les voitures d’occasion. Les fabricants allemands sont toujours à l’affût des nouvelles technologies. Ils renouvèlent constamment leurs collections et proposent des modèles toujours plus performants, intégrant les dernières innovations technologiques. Séduits, les consommateurs ne tardent pas à échanger leurs anciennes voitures contre les neuves. Le marché allemand regorge donc de voitures d’occasion, revendues à un prix très concurrentiel.

Concernant la marque, elles peuvent toutes se retrouver en occasion, Porsche, Mercedes, Opel, BMW, Volkswagen, Audi. Vous aurez donc l’embarras du choix !

Pourquoi et comment acheter sa voiture en Allemagne ?

Ces voitures d’occasion sont-elles aussi fiables ?

Étant donné que les Allemands changent souvent de voiture, vous pouvez facilement trouver des occasions dans un état presque neuf. Les voitures allemandes bénéficient également d’un entretien rigoureux, effectué auprès des concessionnaires. Elles doivent passer par des inspections très poussées. Le contrôle technique est d’ailleurs réalisé par un organisme indépendant, le TUV. Cette rigueur représente une garantie quant à la qualité et la fiabilité des voitures d’occasion achetées en Allemagne.

Trois options possibles pour l’achat d’une voiture en Allemagne

Pour l’achat d’une voiture d’occasion en Allemagne, vous avez le choix entre l’acheter auprès d’un particulier, passer par un concessionnaire allemand ou demander l’aide d’un mandataire allemand.
L’achat entre particuliers se fait souvent à travers une plateforme ou un site d’occasions en Allemagne, qui met en relation les acheteurs et les vendeurs. La barrière de la langue reste toutefois un obstacle pour ce type d’achat. De même, vous ne bénéficiez d’aucune garantie étant donné que l’achat se fait en dehors d’un cadre professionnel. Il existe donc un risque de se faire arnaquer et de tomber sur une voiture qui ne convient pas à vos attentes.

Acheter auprès d’un concessionnaire auto s’avère donc plus intéressant. La barrière de la langue demeure cependant une source de difficulté pour cette pratique. En outre, vous devez vous-même vous occuper des démarches pour rapatrier la voiture en France. Des démarches qui peuvent être fastidieuses et demander du temps.
Compte tenu de toutes ces difficultés, le mandataire auto constitue la meilleure alternative. Le recours à un mandataire facilite en effet l’achat et l’import de votre voiture en France. Celui-ci s’occupe alors de trouver le modèle que vous recherchez. D’autant que vous pouvez profiter de son réseau pour trouver le modèle de votre choix. À la différence des concessionnaires, le mandataire n’a aucun contrat avec une marque spécifique. Il peut donc faire appel à différents concessionnaires et proposer des modèles variés.

Collaborer avec un mandataire vous assure également d’obtenir des voitures fiables et en parfait état. Sachant que celui-ci travaille avec des professionnels de l’automobile en Allemagne. Une fois le choix validé, il se charge des formalités administratives nécessaires pour ramener la voiture en France. Il vous reste à récupérer la voiture au point de livraison convenu avec lui.

Acheter une voiture en Allemagne : les pièges

Bien que les voitures d’occasion ne soient pas soumises à la TVA, le professionnel vous la facturera. Toutefois, elle vous sera remboursée après l’immatriculation en France. Il faut toutefois s’assurer que le véhicule acheté se trouve bien dans la catégorie des voitures d’occasion. En France, est considérée comme occasion une voiture ayant plus de 6 mois d’ancienneté et ayant parcouru plus 6 000 km. Si vous achetez donc une voiture utilisée pendant moins de 6 mois, elle sera considérée comme neuve. Dans ce cas, la TVA de 20 % en France, et 19 % en Allemagne s’appliquera.

Il faut également faire attention aux compteurs trafiqués. Il arrive en effet que le vendeur manipule le compteur afin de baisser les kilométrages affichés. Pour éviter de telles arnaques, il est toujours plus fiable de faire appel à un professionnel, un mandataire qui connaît le marché et les pratiques dans ce domaine. Il vous assure la qualité de votre voiture d’occasion et garantit qu’elle sort d’un concessionnaire auto. Les documents administratifs liés à l’achat et à l’import sont également en règle.

Les démarches pour immatriculer la voiture en France

Vous avez 15 jours pour procéder à l’immatriculation de votre voiture en France. Pour ce faire, vous devez avoir en main les documents nécessaires à cet effet. À la récupération du véhicule, pensez donc à les vérifier. Un titre de propriété, un document qui retrace l’historique du véhicule, le certificat d’immatriculation, le PV du contrôle technique doivent ainsi vous être fournis.

Vous devez également disposer d’un certificat de conformité communautaire, d’une facture, si la voiture a été à un professionnel ou d’un certificat de cession, s’il s’agit d’un achat entre particuliers, d’une attestation de levée des sceaux et d’un document de non-fiscalité qui stipule que votre véhicule n’est pas assujetti à la TVA. Ce dernier s’applique uniquement aux véhicules d’occasion. Vous devez ensuite passer au service des impôts pour obtenir un Quitus fiscal.

L’immatriculation se fait via une demande adressée à la préfecture ou à la sous-préfecture. Notez que vous n’êtes pas obligé de la réaliser auprès de la préfecture dont vous dépendez. Il est également possible d’effectuer la demande en ligne. Certains mandataires se proposent par ailleurs de réaliser ces démarches à votre place.

Quant à l’assurance, il est important d’assurer votre véhicule dès son arrivée en France. Vous devez choisir un assureur qui se trouve dans votre lieu de résidence ou dans le lieu de circulation de ce dernier. Il est ainsi préférable de se renseigner avant même que le véhicule arrive en France. En effet, certaines compagnies refusent d’assurer les véhicules d’occasion ou les véhicules importés. En réalisant les démarches en amont, vous aurez le temps de trouver le bon assureur et d’étudier les offres. L’objectif étant d’assurer le véhicule le plus tôt possible.

Mis à jour le 12/09/2018