Tout savoir sur le test du code de la route Belge

Comme en fonction de chaque pays, la Belgique a son propre code de la route. Le code de la route Belge se différencie un peu de celui que nous avons en France sur quelques points. Mais dans sa généralité, le code Belge et le code Français présentent de nombreux aspects communs sur le fond comme sur la forme.

Le code de la route Belge englobe les différentes réglementations par rapport à la conduite. Ainsi que vous ayez un 4 ou une 2 roue, il ne faut pas oublier de le consulter avant de rouler dans la région. Et bien sûr, il y a le test du code de la route qu’il faut passer à tout prix.

L’importance du test du code de la route

A travers le test du code de la route, vous bénéficiez avant tout d’une meilleure vue d’ensemble de la réglementation. En effet, vous aurez à faire des formations qui donneront l’opportunité de mieux le maîtriser. Attention : le délit de fuite après accident est sévèrement puni par la loi Belge.

Les étapes du test du code de la route


Pour faire le test du code de la route Belge, il y a quelques étapes à prendre en compte. Avant tout, il y a la formation. Vous pouvez généralement la suivre auprès d’une auto-école. C’est seulement après cela que vous êtes soumis à l’examen à proprement parler. Il se présente sous forme d’un questionnaire de 40 questions où il faut répondre par rapport à un QCM. L’examen est réussi si vous faites moins de 5 fautes sur toutes les questions.

Les  indispensables pour s’inscrire à ce test

Il est possible de se présenter au test du code de la route Belge en tant que candidat d’auto-école ou en tant que candidat libre. Dans le premier cas, la tâche vous est plus ou moins facile. En étant un candidat libre, il faudra faire les démarches seules même si le tarif est plus abordable. En effet, passer votre test du code de la route occasionnera environ entre 300 et 400 euros.

Pour le passer, il vous faudra bien sûr présenter quelques pièces. Parmi cela, il y a par exemple : Des photos d’identités, une photocopie d’une pièce d’identité, une photocopie du certificat JAPD, une photocopie de l’ASSR2 ou de l’ASR ainsi qu’une enveloppe timbrée et une photocopie du justificatif de domicile. Dans certaines situations les auto-écoles peuvent demander d’autres pièces. Lisez cet article sur le permis de conduire Belge.

Une fois cette étape théorique passée, vous pouvez faire le test pratique du code de la route Belge. C’est ce dernier qui vous donnera le permis que vous souhaitez. Dans tous les cas, une bonne préparation est de mise car le test du code de la route comme celui du permis nécessite de la concentration et une maîtrise totale de la bonne manière de conduire.

Testez vos connaissances sur Internet

L’inscription dans une auto-école est assez onéreuse, il faut alors prévoir un budget assez conséquent pour tenter de passer l’examen. Nous vous recommandons de vous entraîner sur Internet, car cela vous évite de multiplier les erreurs et d’envisager une seconde inscription aussi coûteuse. Pour le test du code de la route en ligne dont nous vous parlons, c'est ici, vous avez plusieurs avantages qui devraient vous combler.

  • 23 examens blancs sont proposés, vous jaugez ainsi la qualité de l’enseignement afin de combler au plus vite toutes les lacunes.
  • Ce sont tout de même 920 questions qui sont à envisager, vous êtes ainsi persuadé de faire le tour de la question concernant le code de la route.
  • Ce sont des moniteurs qui sont à l’origine des questions, elles reflètent donc des situations réelles.
  • Les tests sont mis à jour en fonction des réformes.
  • Grâce à cette méthode, le taux de réussite est tout de même de 90 %.

Grâce à des tests thématiques et ces examens blancs, vous êtes persuadé de réussir lors de l’examen réel. Avec Internet, vous réduisez au maximum les échecs et vous effectuez quelques économies non négligeables. Vous aurez ainsi l'occasion de vous concentrer sur l'examen de la conduite qui est un peu plus difficile avec de la théorie et de la pratique.

test code belge

test code belge

Mis à jour le 29/01/2019