Une astuce géniale pour ne plus jamais payer d'amende pour excès de vitesse

Un policier arrête une vieille dame en voiture qui vient de dépasser la limite de vitesse.

– Bonjour monsieur l’agent, il y a un problème ?

– Oui, madame. Vous rouliez au dessus de la limite de vitesse autorisée.

– Vous êtes sur ?

– Oui madame, je peux voir votre permis ?

– Le problème c’est que je n’en ai pas.

– Comment ça ?

– On me l’a retiré il y a 4 ans pour conduite en état d’ivresse.

– Bon… je peux voir votre carte grise dans ce cas ?

– Je voudrais bien mais je n’en ai pas non plus car ce ce n’est pas ma voiture.

– Comment ça ?

– Je l’ai volée, c’est pour ça.

– Vous l’avez volée ?

– Oui oui, et j’ai ensuite tué le propriétaire.

– Quoi ??

– Si vous ne me croyez pas ouvrez la valise dans le coffre, elle contient des sachets plastiques avec des parties de son corps. Vous voulez les voir ?

Le policier recule très très lentement dans sa voiture sans perdre la vieille femme des yeux, et appelle du renfort.
10 minutes plus tard 6 voitures de police encerclent celle de la vieille femme, et plusieurs policier la tiennent en joue pistolet à la main.
L’un d’eux s’approche lentement de la vieille femme et lui dit :

– Madame, veuillez sortir très lentement de votre véhicule, les mains en l’air et sans faire de geste brusque.

La vieille dame obéit et répond au policier :

– Quel est le problème Monsieur l’officier ?

– Mon collègue m’a dit que vous rouliez sans permis, que vous aviez volé cette voiture et assassiné son propriétaire.

– Assassiné le propriétaire ? Vous êtes sérieux ?

– Ouvrez la valise qui se trouve dans le coffre de la voiture s’il vous plait

La dame s’approche du coffre, l’ouvre.
Elle prend la valise et l’ouvre devant le policier : elle ne contient que de vieux vêtements.

Le policier poursuit :

– Est-ce votre voiture, madame ?

– Bien sur, voici ma carte grise

L’agent qui l’a arrêtée ne comprend plus rien.
L’officier le regarde l’air énervé, puis se tourne à nouveau vers la vieille dame :

– Mon collègue m’a dit aussi que vous n’aviez pas de permis de conduire.

La vieille dame ouvre son sac, et tend son permis au policier.
Il lui répond ensuite :

– Merci madame. Je suis vraiment confus. Mon collègue m’a dit que vous n’aviez pas de permis, que vous aviez volé cette voiture et que vous en aviez assassiné le propriétaire !

– Vraiment ? Laissez moi deviner, je parie que ce menteur vous a aussi dit que j’allais trop vite ?

Mis à jour le 19/08/2018