Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos
Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos

La réforme du contrôle technique et ses solutions

Le mois de mai 2018 sonne l’heure du changement dans le milieu automobile en ce qui concerne le contrôle technique. Celui-ci va en effet subir une réforme stricte, ce qui peut en effrayer certains. Cependant, pas d’affolements ! Des solutions existent.

Éviter au mieux de se faire surprendre

Vous en avez sans doute entendu parler, le contrôle technique va changer. Dès le mois de mai, si votre véhicule répond aux critères d’une contre-visite, vous n’aurez plus que 24h pour agir au lieu des deux mois de délais actuels. Cela concerne en particulier les défauts importants synonymes de danger réel, que ce soit en matière de sécurité humaine ou bien pour l’environnement.

Mais attention, les défaillances obligeant une contre-visite se comptent aujourd’hui au nombre de 196 contre 467 dès le mois de mai. Votre véhicule sera contrôlé sur 132 points contre 123 aujourd’hui, et les défaillances possibles passent de 453 à 606. Cette augmentation n’est donc pas des moindres et le coût du contrôle pourrait augmenter d’environ 20euros.

Une alternative pour ne pas subir de trop ce changement existe : les mandataires automobiles.

Un mandataire, qu’est-ce que c’est ?

Un mandataire auto, c’est un pont créé depuis plusieurs années entre le concessionnaire automobile et le client. Cette activité commerciale connaît aujourd’hui une forte croissance avec l’apparition de concurrents en nombre, donc de choix variés pour le client. De plus, le mandataire n’est pas en contact uniquement avec les concessionnaires mais également avec les usines de fabrication et les différents distributeurs. Cela lui laisse une liberté d’action importante pour pouvoir négocier les tarifs, accélérer la récupération du véhicule et parfois même proposer la garantie « satisfait ou remboursé ».

Beaucoup d’avantages, très peu d’inconvénients !

Son intérêt premier étant l’acheteur, le mandataire se charge de lui rendre la vie facile en mettant des engagements alléchants et fiables à sa disposition, tels que : un large choix de véhicules, des délais de réception rapides, des prix déjà négociés, une garantie intéressante, des horaires flexibles. De plus, le mandataire s’adaptera aux besoins du client sans chercher à lui vendre la plus imposante et la plus onéreuse des voitures. Les mandataires prennent également en main l’entretien et la réparation des véhicules, et ce 24h sur 24.

Ainsi, dès mai 2018, nul besoin de courir les garages pour faire réparer votre véhicule, les mandataires sont là et vous attendent.

Mis à jour le 02/11/2017