Voiture électrique : encore peu d’utilisateurs en Europe

Selon le site spécialisé américain Jato Dynamics, les ventes de la Tesla Model 3 ont chuté depuis le mois d’avril. La Model 3 passe désormais après la Renault Zoé qui a pris la première place des voitures électriques les plus vendues à travers l’Europe. Néanmoins, les chiffres révèlent également que ce type de véhicule n’est pas encore très populaire chez les conducteurs européens.  Détails.

La voiture électrique en Europe

Voiture électrique : encore peu d’utilisateurs en Europe

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, la voiture électrique est considérée comme la solution pour limiter le rejet de CO2 dans l’air. Malheureusement, seuls 2 % des véhicules immatriculés en territoire européen sont électriques. Cela s’explique principalement par le prix des autos qui ne sont pas vraiment données. Or, la moitié des États membres de l’Union européenne détient un PIB par habitant inférieur à 29 000 euros.

Cette situation correspond surtout aux pays de l’Europe du sud à savoir : l’Italie, la Grèce, l’Espagne, mais aussi à quelques contrées de l’Europe centrale et orientale comme la Bulgarie, la Lituanie, la Lettonie et la Slovaquie. La Pologne, pour sa part, affiche le taux d’utilisation de voitures électriques le plus faible, avec une part de marché de 0,2 %.

Quant à la France, notre pays se trouve en position intermédiaire. L’année dernière, environ 31 000 voitures électriques ont trouvé des acheteurs. Ce chiffre ne représente malheureusement que 1,5 % des ventes. Sinon dans les pays comme la Finlande, la Suède et les Pays-Bas, où le PIB par habitant est supérieur à 42 000 euros, la part de marché des véhicules électriques dépasse les 3,5 %.

Bientôt des voitures électriques plus abordables ?

Voiture électrique : encore peu d’utilisateurs en Europe #2

Eric Jonnaert, secrétaire général de l’European Automobile Manufacturers’ Association ou ACEA, affirme que tous les gouvernements membres de l’UE devraient « mettre en place des incitations significatives et durables pour encourager davantage de consommateurs à passer à l’électricité ». Jonnaert ajoute qu’il faut « se préoccuper en priorité de proposer un prix abordable quel que soit leur pays de résidence ». Reste à savoir si les constructeurs auto tiendront compte de cet appel !

Mis à jour le 22/05/2019