Faire un stage de récupération de points de Permis de conduire

Le Permis à points

L’année 1992, a vu naître le dispositif du permis à points. Ce dispositif consiste à doter tous les conducteurs d’un solde de points de permis qui peuvent être retirés à chaque infraction commise.

Lorsqu’un conducteur n’a plus de points de permis il perd provisoirement le droit de conduire et devra repasser l’examen du permis de conduire s’il souhaite à nouveau pouvoir utiliser son véhicule. Avant le permis à points il fallait être surpris en train de commettre une infraction grave (alcool au volant, grand excès de vitesse, blessures involontaires …) pour voir son permis de conduire annulé.

A présent, la multiplication de petites infractions peut également entraîner pour le conducteur une interdiction de conduire, on appelle cela l’invalidation de permis de conduire.

Les stages de récupération de points

Depuis 1992, le permis à points a subi de nombreux ajustement qui permettent de le rendre plus juste et de l’adapter aux nouveaux comportements routiers.
L’une de ces modifications est la mise en place de stages récupération de points de permis de conduire.

Chacun de ces stages (aussi appelé stage de sensibilisation à la sécurité routière) dure 2 jours et possède un double objectifs :

  • sensibiliser les conducteurs aux dangers de la route
  • et permettre au conducteur de rattraper des points de permis (4 au total)

De nos jours, des centaines de stages de récupération de points sont organisés quotidiennement en France.
Il est possible d’y accéder sur le site internet RecuperationPoints.com qui permet de trouver près de chez soi un centre de stage.

Mis à jour le 13/07/2018