Réparation d'auto avec des pièces d'occasion

Publié le 10/02/2020 par Hervé

La réparation d’une voiture amène souvent au remplacement de certaines pièces. Si vous souhaitez réaliser des économies et surtout dénicher des produits à des tarifs accessibles, la meilleure astuce est d’acheter des pièces d’occasion. Cette pratique est devenue monnaie courante depuis la publication de l’arrêté du 12 octobre 2018 sur le réemploi des pièces auto. Une option que même les assurances auto préconisent pour gagner une marge significative sur le coût total de l’indemnisation.

Quand opter pour des pièces auto d’occasion ?

Dès lors qu’une voiture nécessite un entretien ou une réparation, il vous est possible d’acheter des pièces auto d’occasion. Précisons néanmoins que toutes les pièces auto d’occasion ne sont pas réutilisables, même si certaines font l’objet d’un recyclage. Par ailleurs, depuis l’entrée en vigueur de l’arrêté du 12 octobre 2018, il n’est plus nécessaire de se procurer de nouvelles pièces auto en cas d’accident. En effet, pièces recyclées et assurance auto peuvent faire bon ménage, à condition que les réparations requises soient adaptées.

Réparation d'auto avec des pièces d'occasion

Les pièces auto d’occasion et les assurances auto

Réparer une voiture après un accident avec des pièces d’occasion est tout à fait faisable. Toutefois, cette démarche respecte une réglementation très stricte. Autre élément important : réparer votre voiture avec des pièces neuves peut être très onéreux. Pour éviter cette lourde facture, l’achat de pièces auto d’occasion se présente comme la solution idéale. Pour ce faire, vous devez d’abord recourir aux services d’un démolisseur de véhicule agréé, puis obtenir l’accord de votre compagnie d’assurance.

En effet, seul un démolisseur agréé peut faire valoir les réparations de votre véhicule endommagé. Le montant total de la réparation avec les pièces auto d’occasion sera par la suite établi avec des experts mandatés par votre assureur. Le démolisseur peut ensuite procéder à la réparation, à condition de travailler dans un atelier agréé. Dans le cas contraire, il peut sous-traiter des garages payants en libre-service pour réaliser les travaux d’entretien et de réparation.

Notez que les prestataires d’assurance auto voient l’utilisation de pièces auto d’occasion comme une démarche écologique et durable. Selon eux, non seulement cette démarche présente des portées éco-responsables, mais elle permet aussi de réduire de façon significative les coûts des réparations et des dédommagements liés aux accidents de voiture.

Pour vous simplifier la vie, voici les types de pièces auto d’occasion que vous pouvez réutiliser.

Les pièces optiques

Les pièces optiques regroupent principalement la lampe d’éclairage, les phares antibrouillards, les projecteurs principaux, les douilles de lampe, les feux enjoliveurs, les feux clignotants ainsi que les verres de phare. Elles se déclinent en plusieurs marques et modèles pour s’adapter aussi bien à vos besoins qu’à votre budget.

Les pièces de garnissage intérieur de la voiture

Ces pièces garantissent le confort de conduite et la performance de la voiture. Dans cette catégorie, vous trouverez, par exemple, les boutons ou les manivelles pour les vitres, la climatisation, le bouton de verrouillage, le coffre, le porte-boisson, le rétroviseur intérieur, les tapis sur mesure et le revêtement (ou recouvrement). Les pièces de garnissage intérieur sont disponibles dans presque tous les magasins auto. Il vous suffit de choisir un modèle adapté à votre véhicule.

Les pièces amovibles pour la carrosserie

Dans la catégorie des pièces de carrosserie amovibles figurent les boucliers avant et arrière, la calandre, les rétroviseurs latéraux, les blocs optiques avant et les ailes arrière. Certains éléments mobiles, comme les portes avant et arrière, le capot moteur, le hayon, la malle et la vitre arrière font aussi partie de ces dites pièces de carrosserie amovibles.

La sellerie et ses pièces rattachées

Les sièges auto sont aussi vendus en pièces d’occasion. Sur le marché, vous trouverez des modèles et des marques aussi nombreux que variés. Vous pouvez également choisir le coloris ou opter tout simplement pour le capitonnage.

Quelques pièces mécaniques et/ou électroniques

Le marché actuel regorge de diverses pièces mécaniques d’occasion. On cite notamment les éléments d’injection, d’allumage, d’échappement, de freinage, de liaison de sol et de transmission. Vous trouverez aussi de grosses mécaniques, telles que la boîte de vitesse. Même le moteur de voiture est disponible en pièce d’occasion.

Comment savoir si une pièce auto est en bon état ?

Un réparateur automobile n’est pas en mesure d’affirmer avec conviction qu’une pièce auto est de bonne qualité. En effet, pour avoir la garantie d’acheter un produit en bon état, la meilleure chose à faire de passer par des centres agréés. Dans ces centres, une équipe de professionnels procède au contrôle de chaque pièce d’occasion, garantissant ainsi son bon fonctionnement.

En effet, presque toutes les pièces auto revendues sont des éléments réhabilités, suivis, testés et contrôlés par les experts issus des centres agréés. Ces dispositions ont été adoptées afin de fournir des matériels de qualité et accessibles au public. Le but ici est aussi d’inciter les clients à faire du recyclage en optant pour l’économie circulaire comme principale solution d’entretien automobile.

Notons que certaines pièces auto d’occasion peuvent être remises en état. Autrement dit, elles sont conformes à leur état d’origine.

Avantages de l’achat de pièces auto d’occasion issues de l’économie circulaire

Acheter des pièces d’occasion se révèle avantageux autant pour les automobilistes que pour les garagistes, les spécialistes en casse automobile, ainsi que d’autres chaînons du secteur automobile. En réalité, lorsque vous achetez une pièce d’occasion, vous économisez entre 50 à 70 % sur le coût des pièces auto neuves.

De plus, utiliser les pièces recyclées, c’est adopter un geste éco-responsable. En effet, vous contribuez à la réduction des déchets inutiles occasionnés par les pièces défectueuses et endommagées. Ces derniers participent grandement à la pollution de l’environnement. Opter pour des pièces d’occasion, c’est aussi redonner vie à certaines pièces auto provenant de voitures accidentées.

Acquérir des pièces d’occasion, c’est également démontrer que le secteur de l’automobile peut aussi entreprendre une démarche durable à travers l’économie circulaire. Une pratique désormais démocratisée à travers le décret du 1er janvier 2017 portant sur la transition énergétique. Cette loi stipule que les garagistes sont tenus de proposer des pièces d’occasion à leur client, sous peine d’une amende de 15 000 euros.

Mis à jour le 10/02/2020