Parking à Paris : 1200 nouvelles places inaugurées

Paris inaugure 1200 places de parking aux portes de la ville

Dans sa lutte contre la pollution automobile, la mairie de la Ville lumière s’est lancée dans une politique de création de parking à Paris. C’est dans cette optique que 1200 places ont été inaugurées, afin de permettre aux automobilistes de laisser leur véhicule à l’entrée de la ville, et de continuer leur trajet via les transports en commun, plus rapides et moins polluants. Ces nouveaux lieux de stationnement sont accessibles à raison de 75 euros le mois.

Parking à Paris : 1200 nouvelles places inaugurées

L’objectif d’une telle mesure

En inaugurant ces 1200 places de parking, à en croire la municipalité de la Ville lumière, l’objectif est de promouvoir « les trajets en transport en commun, plus rapides et moins polluants ». Ainsi, chaque parking à Paris nouvellement créé permettra aux automobilistes de stationner à l’entrée de la cité parisienne moyennant 75 euros par mois, et de vaquer à leurs occupations, via les moyens de transport de masse. Cette somme équivaut à deux jours de stationnement en parking souterrain.

Une répartition stratégique

Afin que ces places soient accessibles à tous les usagers qui le souhaitent, elles ont été réparties en plusieurs points stratégiques aux entrées de la capitale. A l’ouest de la ville porte de Saint-Cloud et Foch, 150 places de parking à Paris ont été installées. A l’est (Bibliothèque François Mitterrand, université Diderot, Bercy Saint Emilion), 200 places ont été enregistrées, contre 60, 40, et 30 respectivement à Charley Coubertin, Bercy, et Marigny-Vincennes.

Au sud, 40 emplacements ont été recensés porte d’Orléans. Au  nord, porte de Saint-Ouen, 50 lieux de stationnement ont été inaugurés, contre 150 porte de Champerret. Cette répartition à travers les différents points de la ville, permettra aux automobilistes travaillant à Paris de pouvoir accéder facilement à un espace de stationnement à l’entrée de la ville, selon le lieu d’où ils viennent. L’accès à un parking à Paris aux portes de la ville est toutefois lié à certaines exigences.

Les conditions d’accès

Selon la Mairie, ce dispositif est destiné aux franciliens « qui s’engagent à terminer leur trajet en transports en commun » et qui disposent d’un Pass Navigo en cours de validité. Il coûtera à chaque usager la somme de 75 euros par mois. C’est moins que la réservation de places de parking chez certains prestataires privés, un sujet abordé sur gataka.fr.

Par ailleurs, il est important de préciser que ce dispositif de parking à Paris, n’est d’application que pour les « trajets quotidiens domicile-travail », entre 5h30 et 23h59. Ceci suppose que l’automobiliste ne pourra entrer et sortir du lieu où il doit stationner, qu’une fois par jour. De même,  le domicile et le lieu de travail de l’usager « ne doivent pas se situer à proximité de parc de stationnement » précise les autorités municipales.

Si pour le moment les automobilistes doivent disposer d’un abonnement et d’une carte spécifique pour avoir accès à ces places, d’ici au printemps, l’accessibilité à l’un de ces espaces de parking à Paris leur sera possible grâce à l’utilisation du Pass Navigo. Cela dit, les nouvelles places permettront à la municipalité de réduire de niveau de pollution de l’air à Paris. Dans le même temps, elles font favorablement suite à la mise en demeure relative au dépassement des valeurs limites de dioxyde d’azote sur 19 zones, dont la région parisienne, lancée par Bruxelles contre la France. Désireux d’en savoir plus sur ces 1200 places récemment inaugurées ? Rendez-vous donc sur cette page.

Mis à jour le 22/02/2019