Comment ouvrir une franchise de contrôle technique ?

Publié le 08/12/2022 par Thomas Lecors

La franchise de contrôle technique est une manière de collaborer avec un partenaire afin de bénéficier de la notoriété de ce dernier, de son circuit de vente et de son positionnement sur le marché. Il faut toutefois différencier les centres de contrôles techniques rattachés à des groupements et ceux qui sont affiliés à un réseau. Ceux qui collaborent avec un groupement ont la possibilité d’être indépendants.

Ceux qui intègreront un réseau seront dans l’obligation de faire des rapports d’activité, payer des redevances, des frais d’adhésion ou une redevance publicitaire. Le centre de contrôle technique est un secteur florissant, notamment concernant les visites périodiques fréquentes. Le contrôle technique automobile est obligatoire depuis 1992 et le nombre de véhicules en circulation ne cesse d’augmenter. C’est un marché intéressant, mais aussi très prisé, la concurrence est donc rude.

Comment ouvrir une franchise de contrôle technique ?

Acquisition d’un local pour le centre de contrôle technique

Pour ouvrir une franchise de contrôle technique automobile, il faut tout d’abord disposer d’un local très spacieux. Sa surface doit faire au moins 450 m² car il sera constitué de l’atelier et du magasin. Il faudra également engager des professionnels qui ont suivi une formation concernant les techniques d’entretien les plus récentes. Ils doivent aussi maîtriser la maintenance des installations technologiques de dernière génération. Dans le magasin, vous devez mettre en vente différentes pièces techniques comme des produits d’entretien, de sécurité et des pièces d’agrément pour optimiser le confort de conduite.

Le local doit être aménagé selon les réglementations en vigueur, notamment concernant l’obligation de couverture et la mise en place d’une zone de contrôle. Il doit aussi avoir une bonne visibilité, un emplacement stratégique et des équipements complets.

Investissement pour l'ouverture d’un centre de contrôle technique

Il faudra disposer en moyenne de 250 000 à 400 000 euros pour investir dans une franchise automobile. Il faudra choisir une structure juridique qui sera soit individuelle, soit sociétaire et préparer un business plan. Ce dernier sera exigé par les franchises et par les banques. L’investissement servira en majeure partie pour l’acquisition :

  • des appareils de diagnostic
  • des remorques
  • du matériel de dépannage
  • des stations de décalaminage à l’hydrogène
  • des dispositifs de contrôle

Pourquoi choisir un réseau de franchise rentable ?

Ouvrir une franchise de contrôle technique en tant qu’indépendant est une tâche difficile et complexe. Actuellement, près de 86 % des centres de contrôles automobiles sont rattachés à un réseau. Bien qu’il y ait plusieurs frais supplémentaires, un réseau permettra à la franchise de bénéficier de sa notoriété, de ses ressources marketing et différents soutiens pour démarrer votre affaire.

Un réseau pourra mettre à votre disposition ses infrastructures, il vous aidera pour aménager votre local, vous serez conseillé concernant les différents services à mettre en place ainsi que pour la gestion administrative. Vous bénéficierez aussi de son savoir-faire, de ses campagnes promotionnelles, d’une formation initiale et continue, mais aussi d’une assistance commerciale, technique et juridique. Un bon réseau de franchise fidélise sa clientèle. En l’intégrant, vous serez accompagné tout au long de votre activité afin d’assurer sa pérennité.

Les risques d’échec de votre franchise de contrôle technique seront limités grâce au réseau, toutefois vous devez être un bon leader, de gestionnaire et de manager. Cela est essentiel, pour la rentabilité d'une franchise de contrôle technique.

Les avantages d'une franchise de contrôle technique indépendante

En étant indépendante, une franchise de contrôle technique auto restera autonome. Elle n’aura pas à respecter une charte graphique ou une enseigne, elle peut choisir ses propres supports de communication. Elle peut bénéficier d’une aide logistique plus importante par rapport à un centre affilié à un réseau. Elle n’aura pas à verser des droits d’adhésion, de redevance et sera libre de fixer ses tarifs.

Mis à jour le 07/01/2023