Location d'une voiture : êtes-vous bien protégé ?

Publié le 18/03/2020 par

Vous envisagez de louer une voiture pour vos prochaines vacances, pour un déplacement professionnel ou pour un déménagement ? Pensez à faire le point sur l'assurance auto pour conduire l'esprit tranquille et pour éviter les mauvaises surprises. Si les offres du loueur ne couvrent pas suffisamment la voiture, il est souvent plus judicieux de prendre une assurance auto qui assure toutes les situations. Zoom sur le sujet !

Les assurances prévues dans le cadre d'un contrat de location de voiture

Selon la législation, tout véhicule à moteur mis en location doit être couvert par une assurance auto. Dans la plupart des cas, un contrat de location automobile comprend une assurance auto minimale telle que la garantie responsabilité civile.

Celle-ci est obligatoire et couvre les dommages matériels et corporels causés à autrui, et dont le locataire est responsable. De ce fait, elle est comprise dans le prix de la location.

Sachez que l'assurance auto proposée dans le cadre d'une location ne couvre pas en totalité toutes les situations. C'est la raison pour laquelle il est idéal d' assurer une voiture de location auprès d'une assurance qui propose une couverture optimale afin de rouler en toute sérénité.

La franchise de location de voiture

Dans la plupart des cas, les contrats de location prévoient également une assurance dommages minimale. Il s'agit de la franchise, dont le montant varie en fonction du modèle de la voiture et de l'enseigne de location.

Elle peut généralement aller de 2500 € à 10 000 € et peut atteindre les 75 000 €. Souvent élevée, elle constitue le coût des travaux de réparation pouvant être réalisés sur la voiture à la charge du locataire, en cas de dommages subis par le véhicule et non pris en charge par l'assurance responsabilité civile.

En effet, la moindre éraflure peut coûter plusieurs centaines d'euros. Le montant peut vite grimper si la voiture a subi un acte de vandalisme ou en cas de vol.

Sachez cependant que le paiement de la franchise dépend de la responsabilité du conducteur dans l'accident. Si le locataire est victime et que la responsabilité des dommages revient à un tiers, il n'aura pas à payer la franchise. S'il est en partie ou totalement responsable, il doit payer la franchise telle qu'elle est indiquée dans le contrat.

Pour réduire, voire annuler cette franchise, la souscription à des garanties complémentaires s'avère indispensable pour couvrir en partie ou en totalité les dommages.

Location d'une voiture : êtes-vous bien protégé ?

Contrat de location de voiture : les garanties complémentaires

En matière de location de voiture, sachez que la garantie responsabilité civile obligatoire ne peut vous couvrir totalement en cas de sinistre. Conduire une voiture louée avec cette assurance s'avère être risqué et la facture peut vite monter si un accident survient à la hauteur de la franchise prévue dans le contrat.

Pour parer à la situation, les loueurs proposent des assurances complémentaires qui sont optionnelles comme l'assurance CDW (Collision Damage Waiver), parfois appelée LDW (Loss Damage Waiver) ou DEW (Deductible Extended Waiver), qui prend en charge les dommages en cas de collision.

Il existe également l'assurance super CDW qui permet de supprimer la franchise dans sa totalité, l'assurance TPC (Theft Protection) qui permet de limiter la responsabilité du conducteur en cas de vol ou d'acte de vandalisme sur le véhicule loué et l'assurance PAI (Personnal Accident Insurance) qui assure la protection des personnes transportées dans le véhicule loué.

Cette dernière touche les dommages corporels ou le décès, les frais médicaux d'urgence, la perte, le vol ou les dommages causés aux bagages et aux effets personnels des passagers, etc. Elle peut également couvrir plusieurs conducteurs, à condition d'indiquer leur identité dans le contrat.

Ainsi, la protection la plus large proposée par le loueur ne couvre pas en totalité tous les dommages. La souscription à l'une ou plusieurs de ces assurances supplémentaires vous permet de limiter le remboursement de la franchise, voire en totalité. Cependant, cela induit un surcoût, c'est la raison pour laquelle il est idéal de souscrire une assurance pour voiture de location.

Prises en charge de l'assurance auto : dans quels cas ?

Location d'une voiture : êtes-vous bien protégé ? #2

Sachez que même si vous souscrivez des garanties supplémentaires, il existe toujours des situations pour lesquelles l'assurance ne jouera pas. Il sera donc nécessaire de payer, selon les dispositions du contrat. Il y a notamment le cas du vol des clés du véhicule ou l'incapacité de restituer les clés au loueur, les brûlures ou toute autre détérioration à l'intérieur ou sur les parties hautes et basses du véhicule, ou encore la dégradation liée à une surcharge par rapport à celle indiquée sur la carte grise.

Les sinistres liés à la conduite en état d'ivresse ou à la prise de médicaments et de stupéfiants ne sont pas pris en charge. C'est aussi le cas des dommages survenus au moment où le véhicule devait être restitué, de la dégradation volontaire de la voiture, des dommages ou perte d'effets personnels, d'objets ou d'animaux à l'intérieur du véhicule.

Sachez également que l'assurance ne prendra pas en charge l'utilisation de la voiture pour des essais, des compétitions ou un apprentissage de la conduite, et en cas de transport payant de passagers.

De même, l'assurance ne rentre pas en jeu en cas de fausses informations sur l'identité du conducteur ou son permis de conduire, sur le constat amiable si un accident survient, et si la voiture a été utilisée pour une tentative d'escroquerie, une tentative de suicide.

Par conséquent, il est important de bien lire le contrat avant de procéder à la signature pour éviter les mauvaises surprises. Il arrive que les tarifs de location auto soient très attractifs, mais les frais d'assurance auto peuvent vite faire grimper la facture.

Il est ainsi conseillé de rester vigilant sur les clauses abusives et demander des explications sur les points qui restent flous avant de signer.

En outre, il est important de faire un état des lieux du véhicule loué. N'hésitez pas à tout inspecter et à mentionner toute dégradation (rayures, brûlures, etc.) afin d'éviter de payer des réparations dont vous n'êtes pas responsable.

  • Les grands principes de l'assurance
  • Le Volum' BTS - Assurance - BTS, Bachelor, Licence pro, formation pro - Révision et entrainement

Mis à jour le 30/04/2020