L'industrie automobile européenne au plus bas

La crise touche notre continent de plein fouet, cela ne fait aucun doute. Aujourd’hui, des chiffres de l’Association européenne des constructeurs automobiles affirment que la situation du marché automobile est au plus bas en Europe. En effet, il y a eu une chute de 10,3% durant le courant du mois de novembre 2012, ce qui fait grimper le pourcentage sur les onze premiers mois de l’année 2012 à une baisse de 7,6%, soit le taux le plus bas de ce marché depuis 1993.

Sur l’ensemble des 27 pays européens (hors Malte dont les données ne sont pas disponibles), il n’y a eu que 926.486 véhicules vendus durant le mois de novembre. Autrement dit, il y a de moins en moins de particuliers qui désirent faire un pret personnel ou un pret a temperament afin de s’offrir une nouvelle voiture. A la place, les citoyens européens préfèrent limiter les frais dans la perspective de jours encore plus sombres à venir.

Mais la situation n’est pas identique partout en Europe. Ainsi, si l’Italie (-20%), l’Espagne (-20%), la France (-19,2%) ou l’Allemagne (-3,5%) ont subi une chute du marché automobile plus ou moins vertigineuse, un pays comme le Royaume Uni continue d’enregistrer une hausse de 11,3 % en novembre.

Du côté des constructeurs, la situation n’est pas pareille partout non plus. En effet, certaines entreprises telles que Renault (-27,7%), PSA Citroën Peugeot (-15,6%) ou Mitsubishi (-18,8%) subissent la crise plus fortement que des marques allemandes telles que BMW (+3,8%) ou Mercedes-Benz (+1,2%) qui arrivent malgré tout à continuer à avoir une croissance en hausse en novembre.

Source : le marché automobile européen au plus bas

Mis à jour le 13/07/2018