Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos
Le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos

Défaut de contrôle technique : que risquez-vous vraiment ?

Comme tout retardataire qui se respecte, les automobilistes qui n’ont pas réalisé le contrôle technique dans les temps ont toujours une bonne excuse. Mais en général, même si elles sont bonnes, les excuses ne fonctionnent guère auprès des forces de l’ordre.

Même si vous avez eu de la chance la dernière fois, il faut savoir qu’avec la crise beaucoup d’automobilistes essayent de reculer le plus possible la date de leur visite technique. Hélas les délais ne sont pas élastiques. Mais les sanctions oui !

Ce que vous risquez :

  • Une amende contrôle technique : amende forfaitaire de 135 euros (amende de 4ème classe). Amende minorée de 190 euros et amende majorée de 375 euros.
  • La confiscation de la carte grise avec l’obligation de réaliser votre visite technique dans les 7 jours. On vous délivrera alors un certificat temporaire vous autorisant à circuler, et vous devrez présenter le procès-verbal du contrôle technique dans les délais imposés afin de récupérer votre carte grise.
  • Immobilisation du véhicule.
  • Mise du véhicule en fourrière, par exemple si vous n’avez pas réalisé les réparations prescrites par le centre agréé de contrôle technique.

Et la cerise sur le gâteau, malheureusement souvent oubliée par les automobilistes : la non couverture par l’assurance en cas de sinistre, matériel … ou corporel ! A bon entendeur !

Défaut de contrôle technique : que risquez-vous vraiment ?

Mis à jour le 13/07/2018