La Chine veut abandonner les voitures électriques pour les voitures à hydrogène


La Chine pourrait bientôt dire adieu aux voitures électriques, car actuellement, les Chinois préfèrent se tourner vers les voitures à hydrogène. La population estime en effet que cette dernière est beaucoup moins polluante et plus rentable que l’électrique. Il faut dire que la Chine travaille actuellement sur le développement de véhicules ultra-propres pour réduire la pollution de l’air et s’orienter vers de nouveaux marchés.

« Créer une société de l’hydrogène »

Wan Gang, le vice-président du Conseil national pour l’élaboration des politiques (le planificateur des orientations de l’économie chinoise), s’est exprimé à propos de cette volonté de s’affranchir des voitures électriques. Dans un entretien avec le média Bloomberg, il a fait la déclaration suivante : « nous devons créer une société d’hydrogène ».

La Chine veut abandonner les voitures électriques pour les voitures à hydrogène

Il s’agit d’une réorientation industrielle très ambitieuse, mais qui permettra à la Chine de faire d’une pierre deux coups : accroître sa puissance économique, tout en réduisant la pollution de l’air sur son territoire.  Wan Gang estime en effet qu’en plus d’être moins polluantes, les voitures hydrogènes sont également plus rentables et qu’elles permettent d’éviter certains obstacles financiers. « Nous allons surmonter tous les problèmes qui ont empêché le développement du véhicule à pile à combustible », a-t-il assuré.

Les financements nécessaires

Pour qu’un projet aussi ambitieux puisse prendre vie, le gouvernement chinois a pris la décision de couper les financements consacrés aux véhicules électriques au mois de mars dernier, pour les transférer vers les voitures dotées de pile combustible. Il a été annoncé que Pékin a déjà investi l’équivalent de plus de 10,7 milliards d’euros dans cette technologie.

La Chine veut abandonner les voitures électriques pour les voitures à hydrogène #2

Si pour le moment, seules 2 500 voitures à hydrogène sont mises en circulation, le gouvernement prévoit que ce chiffre passe à un million de voitures sur les routes d’ici 2030. Reste à savoir si cette nouvelle tendance va traverser les frontières chinoises, ou ne concernera que l’Empire du Milieu seulement.

Mis à jour le 30/07/2019