Assurance auto : les bons réflexes

Avec un parc automobile de plus de 38 millions de véhicules au premier janvier 2016, la France est un pays dans lequel les voitures de particuliers sont encore extrêmement nombreuses. Et avec l’assurance au tiers obligatoire, le marché de l’assurance auto se porte tout aussi bien. Les assureurs et les offres se multiplient pour essayer de faire le plus de profit possible, souvent au détriment de l’assuré. Alors comment choisir une bonne assurance auto ?

Assurance auto : les bons réflexes

Des offres variées chez chaque assureur

La première chose à savoir, ce qu’il n’existe pas une seule assurance auto qui serait la bonne pour chaque automobiliste. En fonction de vos habitudes de conduite, de votre budget, de votre véhicule, chaque offre aura des avantages et des inconvénients. Les jeunes conducteurs font souvent deux erreurs lors de leur première souscription. La première, c’est de prendre l’offre de base. Il existe maintenant de nouvelles formes d’ assurance auto selon vos besoins. Assurance au kilomètre roulé, assurance éco-conduite, il y a différents moyens pour payer moins cher.

Bien étudier le contrat

On l’a dit, les assureurs sont nombreux et ont tous des avantages. Mais ça ne veut pas dire qu’ils se valent tous ! Certains ne prospèrent qu’à cause de leurs services de très basse qualité qu’ils proposent à des tarifs élevés. Tant que l’assuré ne rencontre aucun problème ou accident, il se croit bien protégé. Mais le jour du sinistre, il déchante. Clauses abusives, impossibilité de contacter le service client, remboursements qui n’ont jamais lieu… Il est très important de vérifier avec qui on s’engage. Exclusions, garanties, critères d’application de la franchise, tous ces détails doivent être étudiés avec soin. Pour éviter les arnaques les plus courantes, préférez les entreprises connues et reconnues.

Être vigilant sur le long terme

Les offres évoluent chaque année, et s’il n’est pas nécessaire de revoir son contrat tous les ans, il peut toujours être utile de se tenir au courant régulièrement des évolutions du marché. Arrivée d’un nouvel acteur, réglementation qui évolue, apparition d’une technologie embarquée… De plus, en faisant jouer votre fidélité, vous pourrez généralement obtenir des gestes commerciaux au bout de quelques années. Il n’est pas rare que certains conducteurs voient leur assurance résiliée au premier prétexte venu car ils ne sont plus assez rentables pour leur assureur. Alors restez à l’écoute du marché, suivez les offres disponibles et n’hésitez pas à quitter un assureur qui ne vous convient plus !

Mis à jour le 25/09/2018