Autos Motos : le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos
Autos Motos : le Magazine des passionnés de Voitures et de Motos

Réussir l’achat de votre véhicule récréatif

Au Québec, les vacances de la construction viennent tout juste de se pointer le bout du nez. Se déroulant lors de la dernière semaine de juillet jusqu’à la fin de la première semaine d’août, elles représentent une occasion en or pour les travailleurs du secteur manufacturier de prendre un repos bien mérité. C’est d’ailleurs lors de cette période que le camping est à son plus fort : on voit les roulottes et les motorisés sillonner les routes un peu partout au Québec à la recherche d’un terrain où se poser pour quelques jours.

Faire l’achat d’un véhicule motorisé n’est pas nécessairement facile : il faut prendre en considération une multitude de facteurs avant de savoir si on se dirigera plutôt vers une roulotte, une caravane portée ou une tout autre option.

Aujourd’hui, le petit guide que vous vous apprêtez à lire réalisé par campeurfrederic.com pourrait vous donner un bon coup de pouce à ce sujet.

Comprendre ses besoins réels

Il est facile de se laisser charmer par les vendeurs de motorisés et d’opter pour la bête la plus performante, la plus confortable et surtout la plus chère sur le marché. Toutefois, votre femme risquerait de vous faire passer un bien mauvais quart d’heure par la suite! Le plus important pour faire un achat logique et raisonné est de vous poser et de réfléchir à l’utilisation que vous comptez faire de votre nouveau véhicule.

La fréquence des déplacements

Quel type de campeur êtes-vous? Souhaitez-vous sillonner les routes du Québec (voire du Canada ou des États-Unis) et vous arrêter chaque soir dans un parc différent? Dans ce cas, trouver une bête un peu moins énergivore ! On dit par exemple que le motorisé de classe C, puisqu’il est doté d’une capucine, fait face à une plus grande résistance de l’air et consommera donc davantage d’essence.

achat-vehicule-recreatif-1

Voici un motorisé de classe C.

Au contraire, si vous préférez plutôt passer la saison dans le même camping,  cette dernière considération n’est pas aussi pertinente. Dans ce cas, vous penserez peut-être à opter pour un véhicule plus luxueux comme vous découvrirez un peu moins de coins de pays. Vous n’aurez pas non plus à vous soucier d’avoir de la difficulté à vous stationner dans certains campings plus petits puisque vous serez toujours au même endroit.

Quel type d’équipement vous sera absolument nécessaire?

Ce n’est pas un secret que certains motorisés ont vraiment un équipement très limité… le petit VR de classe B, qui aura entre 16 et 21 pieds de longueur, ne peut pas transporter l’ensemble de votre maison! Cette roulotte sera dotée d’une cuisinette, d’une salle de bains (parfois assez limitée) ainsi que d’une « chambre », mais ne vous attendez pas à y installer votre téléviseur ou à y ranger vos vélos.

achat-vehicule-recreatif-2

Le Classe B est plus compact, moins luxueux mais parfois plus pratique grâce à son agilité.

Les gens qui aiment avoir le gros confort feront peut-être l’acquisition d’un modèle de Classe A, un mastodonte allant entre 28 et 45 pieds de longueur. Dans ce genre de VR, vous serez en mesure d’installer une table de cuisine avec quatre chaises, plusieurs télévisions (pour le plaisir de madame et de monsieur), un climatiseur, une vraie douche, un réfrigérateur, un sofa, des garde-robes… une vraie maison-mobile!

achat-vehicule-recreatif-3

Le Classe A est l’incarnation même du luxe motorisé.

Encore une fois, posez-vous la question : qu’est-ce qui vous semble nécessaire ?

Que comptez-vous remorquer avec le motorisé ?

Certains campeurs décideront de traîner avec eux une embarcation nautique afin de profiter des installations de leur camping. D’autres auront plutôt besoin de remorquer une voiture ou une camionnette pour garder une certaine « liberté » lorsqu’ils partiront vers un long voyage.

En réalité, tous les motorisés n’ont pas la même capacité de remorquage et certains, bien qu’ils peuvent traîner un poids très lourds, n’iront pas chercher la même stabilité routière que leurs congénères. Ici, il n’y a pas vraiment de solution miracle : vous devrez discuter du problème plus longuement avec votre concessionnaire de véhicules récréatifs afin que celui-ci vous présente les modèles les plus adaptés à ce que vous comptez transporter.

Avez-vous le portefeuille de vos ambitions ?

Il existe certains motorisés qui se détaillent au-dessus de 200 000 dollars, un prix encore plus élevé que la grande majorité des voitures de luxe! Les motorisés neufs de milieu de gamme peuvent jouer entre 60 000$ et 120 000$… en bref, comme vous le voyez, les prix sont extrêmement variables, mais ils ne sont quand même pas donnés à tout le monde.

Si vous cherchez une alternative un peu plus abordable, sachez que les roulottes les plus simples (non-motorisées) iront chercher entre 10 000$ et 30 000$. Il vous faudra alors un véhicule suffisamment fort pour tracter le VR jusqu’au lieu de votre camping. Une berline fera rarement le travail, c’est pourquoi il est recommandé d’utiliser une fourgonnette ou une camionnette pour faire le travail. Encore une fois, c’est le concessionnaire qui pourra vous aider à déterminer si votre véhicule actuel sera suffisamment puissant pour vous permettre d’accomplir cette tâche sans danger.

Espérons que ces petits conseils vous permettront de passer de très belles vacances de camping cette année. La Gaspésie, la Beauce, les Laurentides… tant de belles régions attendent que vous veniez les visiter!

Mis à jour le 26/12/2014
PARTAGER

Share with your friends










Submit
Fermer